Maligne lake & canyon… ou presque

Bon, ben voilà, j’ai mal dormi en pensant à cet incendie aux portes de la ville et comme je m’en doutais, un mot sur la porte du bungalow nous apprend que la route qui mène au canyon et au lac Maligne est fermée à cause du feu ! Il va falloir changer nos plans pour la journée et faire une croix sur la sortie en canoë au lac Maligne. Heureusement qu’on en a fait au Emerald lake, sinon j’en aurais entendu parler…

D’ailleurs, Laurent trouve que ça sent la fumée. On ouvre la porte et, en effet, une forte odeur de fumée flotte dans l’air et le ciel est tout voilé. Depuis la route en hauteur où nous logeons, on ne voit presque plus la ville en contrebas. Sur la route, on a une impression bizarre d’apocalypse !

IMG_1135

Durant la nuit, la fumée s’est plaquée au sol et l’absence de vent fait que ça stagne dans la vallée.On ne voit plus non plus la montagne derrière laquelle le feu a pris.

Hier :

P1070016

Ce matin, au même endroit, on ne voit plus la montagne qui n’est pourtant pas loin :

IMG_1136

Changement de programme, donc. On décide de retourner sur la Route des Glaciers pour faire la promenade jusqu’aux Sunwapta falls. Cette fois, Axel est en forme et donc d’accord pour marcher !

Sunwapta falls

Après cela, de retour à Jasper, on s’offre une bonne pizza au feu de bois en terrasse. La fumée s’est dissipée un peu dans la matinée et l’air est redevenu respirable. Le soleil, jusque là masqué par la fumée, refait son apparition.

Dans l’après-midi, nous décidons de pousser jusqu’à Miette Hot Springs. Le lieu n’a rien d’exceptionnel, les hots springs se résument à une piscine d’eau chaude souffrée bondée de monde. En revanche, la route de montagne qui y mène est jolie et des rencontres animalières ont égayé le trajet : des mouflons avec leurs petits et des wapitis majestueux.

P1070071 P1070070

P1070035

wapiti, Jasper Wapiti wapiti, Jasper

wapiti, Jasper

Le wapiti qu’on voit sur la dernière photo était de l’autre côté de la route au départ, puis il a traversé et monté la dune derrière laquelle nous étions avec Laurent et Léo afin de photographier celui qui était dans le lac. Heureusement qu’Axel, qui était resté en haut de la dune, nous a prévenus sinon on se retrouvait nez à nez avec ! Et c’est gros et impressionnant comme animal !

J’aurais bien accroché un autre ours à ce tableau de chasse mais l’incendie a peut-être bien fait fuir les animaux…

Espérons que l’orage qui gronde ce soir éteigne le feu !

En tous cas, je ne sais pas si c’est l’orage, mais on a entendu les loups hurler pendant qu’on mangeait dehors.

Coupure de courant au bungalow, on s’éclaire à la lampe frontale pour se brosser les dents !

P1070078

Route des Glaciers

De Lake Louise à Jasper se déroule la Route des Glaciers (Icefield Parkway). Sur plus de 230 km se succèdent des chutes d’eau, lacs, canyons, rivières tonitruantes, glaciers et champs fleuris. Les arrêts sont nombreux pour profiter de toutes ces beautés donc il faut la journée pour parcourir cette route en faisant une ou deux balades plus longues. Le clou de la Icefield Parkway se trouve à peu près à mi-chemin : le glacier Athabasca.

J’avais prévu un départ de Lake Louise à 9h mais toute la famille s’est bien adaptée à l’heure locale et on a du mal à démarrer tôt maintenant ! Donc on part à 9h30 et notre premier arrêt est pour le lac Bow et le glacier du même nom.

Lac Bow

A peine 3 km plus loin, un sentier mène en 10 à 15 minutes à un point de vue en hauteur sur le lac Peyto. Une merveille ! Sa couleur et sa forme en tête d’ours en font sans conteste un de mes lacs préférés avec le lac Emerald et le lac Moraine.

Peyto lake Peyto lake

Ensuite, c’est au Canyon Mistaya que nous nous arrêtons pour, de nouveau, une courte marche. La rivière Mistaya a creusé un canyon tortueux dans la roche calcaire.

Mistaya canyon Mistaya canyon

Il est midi passé et les estomacs commencent à grogner. On tente un arrêt au bord de la rivière Saskatchewan mais l’aire de pique-nique est fermée. C’est donc au bord du Ruisseau Coleman que nous mangerons nos sandwiches en compagnies de chipmunks pas farouches du tout qui quémandent à manger.

P1060922 P1060921

En début d’après-midi, on s’attaque à la montée vers le col Wilcox pour contempler le glacier Athabasca depuis la montagne de l’autre côté de la vallée. Après manger, la grimpette nous paraît difficile et interminable ! Une fois arrivés au premier point de vue (dont on se contentera !), nous ne nous attardons pas car il y a un vent à décorner les bœufs !!! D’ici on constate bien à quel point le glacier a reculé : il y a plus d’un siècle, il arrivait au niveau de la route.

P1060931 P1060928 P1060925

Après un bref arrêt aux chutes du Ruisseau Tangle, nous faisons une tentative de petite randonnée aux chutes Sunwapta mais Axel ne l’entend pas ainsi et refuse de marcher ! C’est pourtant très court – à peine 3 km aller-retour – mais la montée au col Wilcox et la chaleur l’ont trop fatigué.

P1060935 P1060937

On arrive à Jasper en fin d’après-midi, où nous attend notre petite cabane dans la forêt, au bord du lac Patricia. Super, on va être bien là ! En plus il y a de jolis wapitis qui se baladent dans le coin !

IMG_1131

P1060948

IMG_1132