Les hôtels en Californie

Death valley : Furnace Creek Ranch

Nous avons pris une cabine, moins chère que les chambres d’hôtel mais trop chère pour ce que c’est ! Le seul bon point du Furnace Creek Ranch c’est la piscine ! Les cabines sont petites, vieilles, poussiéreuses, vétustes et d’un très mauvais rapport qualité-prix. Les photos sur leur site internet doivent dater d’il y a bien longtemps !!! L’accueil n’est pas désagréable mais pas franchement agréable non plus. Pour la piscine, il faut prendre les serviettes fournies dans la salle bains (pas top même si ça sèche vite avec la chaleur) ; il nous en manquait une dans la salle de bains et il a fallu attendre 20 minutes à la réception pour l’obtenir. Il n’y a pas beaucoup de choix pour se loger dans la vallée de la mort mais il vaut peut-être mieux privilégier les chambres qui avaient l’air un peu mieux… mais c’est encore plus cher bien sûr !

Oakhurst : Yosemite southgate hotel & suites

Une très bonne étape qui permet d’être en seulement 30 minutes à Maripose Grove pour se balader parmi les séquoias de bonne heure. Les personnes à l’accueil sont très serviables, elles nous ont indiqué un resto mexicain très bon, El Cid, qu’on n’aurait pas trouvé nous-même car il est situé un peu en dehors du centre-ville. Les chambres sont grandes et confortables, équipées d’une mini cuisine bien pratique. Demander une chambre à l’arrière pour ne pas donner sur le parking et la route qui est assez passante. Le petit-déjeuner buffet est inclus et correct mais il n’y a pas d’oeufs ni bacon. Wifi dans la chambre avec un bon débit.

Yosemite NP : Curry village

Le pire rapport qualité-prix de nos 3 semaines de voyage !!! Nous avions une cabine en bois (pas testé les tentes mais ça doit être encore pire pour le même prix qu’une cabine) vétuste avec un espace d’au moins 3 cm sous la porte et une des fenêtres, une moquette poussiéreuse avec des épines de pins derrière la table de nuit (l’aspirateur ne doit pas être passé partout et encore, je n’ai pas osé regarder sous les lits !), un radiateur ancestral crachant de la poussière, aucune insonorisation avec la cabine voisine (il y a 2 cabines par bâtiment), une salle de bain petite et vétuste aussi, pas de frigo, pas de micro-ondes, pas de machine à café, pas de TV (ça à la limite on s’en fiche, on n’est pas là pour regarder la télé)… mais on avait de la lumière, faut pas se plaindre !!! La seule chose agréable, c’est la petite terrasse en bois sous les pins sur laquelle nous avons pris notre apéro en compagnie des geais bleus et écureuils. Si on avait payé cette cabine moins de 100$, notre commentaire aurait été moins sévère ; le véritable problème, c’est les 200$ demandés pour un endroit aussi vétuste et sale.

Le pizza desk et la terrasse devant sont en revanche assez bien, la pizza est bonne, servie chaude et rapidement. Le petit-déjeuner n’est évidemment pas compris dans le prix de la chambre, il est cher lui aussi (ce n’est pas un buffet donc on ne se ressert pas) mais correct.

Curry village, Yosemite Curry village, Yosemite

Monterey : Super 8

Un motel très bien et fleuri, facile d’accès quand on arrive de l’autoroute. Il est assez éloigné du front de mer donc il faut prendre la voiture pour se rendre dans le centre et le stationnement est payant partout. Les chambres sont de taille et de confort standard avec une grande salle de bains, un placard, frigo, micro-ondes… parfait pour une étape. Le parking est au centre de la cour, ce qui est appréciable car il n’y a pas de voiture qui démarre devant la fenêtre comme dans la plupart des motels. Le petit-déjeuner buffet est inclus et correct mais servi dans la réception (bizarre) et la salle est petite, il y a juste quelques tabourets devant la fenêtre. Un bon rapport qualité-prix pour ce secteur où les hôtels sont chers. Je le recommande.

San Francisco : Mayflower hotel

Un vrai coup de coeur pour cet hôtel familial ! On est accueilli chaleureusement, le check-in avant l’heure ne pose pas de problème et on peut stationner la voiture devant l’hôtel le temps de s’installer (pas de parking par contre). Les chambres ne sont pas très grandes mais confortables et propres, la petite cuisine dans l’entrée est pratique et la salle de bains carrément petite et vieillotte mais ça ne nous a pas dérangés puisque tout le reste était bien. Le petit-déjeuner buffet est inclus, ce qui est rare à San Francisco, et l’absence d’oeuf-bacon est compensée par les bons gâteaux maison. Il y a le wifi dans les chambres et des PC à disposition au premier étage. Tout le monde est serviable et agréable, l’ambiance est familiale et décontractée. C’est un hôtel charmant, pas cher vu sa situation à 2 blocs de Union square et on s’y sent bien.

P1020075

USA 2013 : Le bilan

Une semaine après le retour en France, on commence à prendre du recul (même si le retour à la « vraie vie » est difficile !) et les flash-back sur les moments passés et les fabuleuses découvertes font ressortir des préférences… ou pas !

Le livre photos c’est par là

Bilan d’Axel : « j’ai tout aimé sauf la cabane en bois à Yosemite. » Pour lui, certaines randos – pourtant sélectionnées pour leur courte durée – ont paru longues. Il a souvent traîné les pieds pour avancer mais il est finalement content de nous avoir suivi dans ces randonnées dont il garde un bon souvenir.

Bilan de Léo : « j’ai du mal à me décider mais je crois que j’ai préféré, en premier Antelope canyon, en deuxième Bryce canyon, et en troisième Grand canyon. Et notre hôtel à Las Vegas était trop bien aussi, la super grande chambre, le jacuzzi, la télé qui descend dans le bureau… j’ai adoré. C’était tellement bien que j’aurais voulu rester là-bas ! J’aimerais bien y retourner ! »

Léo a fait ses propres photos pour faire un exposé à sa classe et il s’est découvert une passion pour la photo !

Bilan de Laurent : J’ai été bluffé par le côté mythique de Monument Valley, qui rappelle les westerns de mon enfance avec John Wayne, entre autres. On s’attend vraiment à tout moment à voir apparaître une horde d’indiens dans la poussière de sable !! Lower Antelope canyon est étonnant aussi ; c’est le canyon qu’on connaissait le moins avant d’arriver et l’effet de surprise a été total ! Cette cathédrale de roche creusée par les éléments et mise en beauté par la lumière qui s’infiltre en créant des nuances allant du violet au jaune en passant par le orange est surprenant et magnifique… du jamais vu !

Et enfin mon bilan : je m’attendais à découvrir mille merveilles que j’avais déjà vues dans des films ou en photo, mais en réalité c’est encore mieux et encore plus grandiose. Finalement, les deux lieux qui m’ont procuré le plus d’émotion sont ceux que je connaissais le moins : Antelope canyon et Bryce canyon. Quel émerveillement face à ces œuvres d’art façonnées par Dame Nature !

Antelope canyon, Page AZ

Evidemment, le Grand canyon et Monument valley m’ont marquée aussi, c’est beau, c’est grand, c’est mythique, et après avoir vu ces paysages dans les films, nous on y était en vrai !

Le désert de la Vallée de la Mort et le désert de Mohave évoquent les moments de solitude de notre voyage 😉 Des lignes droites à n’en plus finir et le réservoir d’essence qui se vide à vue d’oeil… délicieuse désolation minérale qui laisse des souvenirs mitigés entre inquiétude (celle de trouver une pompe à essence et de ne surtout pas tomber en panne ici) et incrédulité face aux routes désertes sur lesquelles on peut rouler sans prendre un virage pendant 3/4 d’heure.
J’ai également découvert un peuple adorable, avec des facilités de communication étonnantes et très serviable. Je pensais que cet état d’esprit était propre à New-York, qui est si cosmopolite, mais on le retrouve partout dans l’ouest. La cordialité, le respect et le patriotisme sont foncièrement ancrés en eux. Pas besoin de chercher son chemin sur un plan ou de demander à prendre une photo de nous quatre, ils proposent spontanément leur aide.

Il est difficile de se replonger dans le quotidien et le boulot en rentrant ! On est encore un peu là-bas… et prêts à repartir !!!!!

L’ouest américain : J-15 !

Le départ approche à grands pas !!!

Les valises sont sorties, il n’y a plus qu’à les remplir 😉 Il nous reste encore quelques bricoles à acheter, faire un tour à la pharmacie pour acheter les produits de base en cas de pépin (maux de ventre, de tête, ampoules, etc.) – car aux États-Unis les médicaments sont bien plus chers qu’en France – fignoler le magnifique road-book que j’ai préparé… et on sera prêts à partir !

Le road-book, c’est ça :

Couv de Road-Book Pages de Road-BookUne sorte de compilation d’infos pratiques piochées dans les guides de voyage et sur Internet pour se donner des repères et ne pas passer à côté de l’essentiel. Merci Google maps pour le calcul des étapes !

Comme la date approche, on surveille la météo locale ! Et donc, la météo semble s’améliorer à Bryce canyon. Ça fait plusieurs jours qu’il fait beau et les températures remontent un peu donc la neige fond (ce sera plus pratique pour les randos !). Je surveille avec la web cam du Ruby’s inn. Idem pour Yosemite et Grand canyon, les web cams des Parcs Nationaux sont bien pratiques pour voir le temps qu’il fait et vérifier l’enneigement.

Par curiosité, je regardais hier les tarifs des hôtels à San Francisco et Las Vegas, pour voir si, en dernière minute, les prix avaient tendance à baisser ou plutôt augmenter. A Las Vegas c’est à peu près stable mais, à San Francisco, l’augmentation est impressionnante. Les hôtels auxquels je m’étais intéressée il y a 3 ou 4 mois ont doublé leurs prix !!! De 800$, ils sont passés à 1500 ou 1700$. 

La route 89, au sud de Page, qui a été emportée suite à un glissement de terrain mi-février ne sera pas praticable, mais nous pourrons quand même aller jusqu’à Horseshoe bend… Oufff ! En revanche, pas possible d’aller sur les rives du Colorado vers Lees Ferry à moins de faire un détour considérable. A Yosemite, la route de Mariposa Grove qui mène à la forêt de séquoias géants est partiellement ouverte… espérons que dans un peu moins d’un mois ce sera bon.

L’ouest américain : J-30

Départ dans 4 semaines tout pile !!! Le stress commence à monter… mais je ne sais pas pourquoi, tout est réservé, on a tout ce qu’il faut, mais plus le départ approche, moins je dors ! Sûrement la crainte d’avoir oublié quelque chose…

Je commence à regarder la météo dans les différents lieux qu’on va visiter : 25° à Las Vegas, 32° dans la Vallée de la Mort, 19° à Zion et Page, 17° à San Francisco, 12 petits degrés au Grand Canyon et à Bryce canyon (et ça caille le matin : -1°, -3°). Mais quand je vois la météo en France en ce moment avec la neige dans le Nord et en Normandie, et -10° à Lille, finalement je relativise !

On commence à acheter et rassembler ce qu’il faut qu’on emmène : photocopie de tous les documents importants (passeports, permis de conduire, résas d’hôtels et voiture, billets d’avion), adaptateur de prise, pharmacie de base, chaussures de rando pour les enfants (celles de l’été dernier sont déjà trop petites, Grrrr !), cartes SDHC grande capacité… et une valise supplémentaire.