(Retour aux) Sources de la Floride

La Floride est plus connue pour ses plages, ses parcs d’attractions et ses alligators que pour ses sources. Pourtant, de nombreuses sources souterraines jaillissent entre la région de Daytona Beach et Crystal river (en gros). De novembre à mars, alors que les eaux de l’Atlantique et du Golfe du Mexique se refroidissent, les sources restent à une température constante de 22°. Cette tiédeur permet aux lamantins de survivre durant l’hiver puisqu’ils ont besoin d’évoluer dans une eau à au moins 20°. Kings Bay est l’endroit où il y a le plus de lamantins à cette saison car cette baie compte plusieurs sources et refuges protégés où toute présence humaine est prohibée. Une bonne chose pour tenter de sauvegarder cette espèce en voie de disparition. Voilà, c’était la minute « National Geographic ».

Un lamantin (manatee en anglais), c’est ça :

Un gros mammifère aquatique de 400 kg minimum, herbivore et totalement inoffensif.

Notre départ d’Orlando n’est pas des plus matinaux… on démarre péniblement à 10h15. Les enfants, fatigués de leur journée d’hier à Universal Studios, ont du mal à se lever. On arrive à 12h15 à Crystal river, située au fond de Kings Bay et sommes attendus à 12h45 pour une sortie snorkeling afin de voir les lamantins de près. Pas le temps de manger ! On avale quelques chips vite fait.

J’ai choisi de faire cette sortie avec une petite compagnie, Fun2Dive, qui ne prend que peu de passagers et respecte les animaux (interdiction formelle de les toucher). Nous ne sommes que 7 sur le bateau. Je vous passe la partie de rigolade pour l’enfilage des combinaisons…

Arrivés près des sources, on voit déjà plusieurs lamantins qu’on pourrait aisément prendre pour des rochers sous l’eau. Ce sont les masses foncées et allongées que l’on distingue derrière la corde qui marque la limite qu’il nous est interdit de franchir. Parfois cette corde est à la surface et parfois elle est au fond de l’eau.

Là on aperçoit vaguement le souffle d’un lamantin à la surface (ouvrez l’œil !) :

On se met à l’eau en nageant juste avec les mains pour éviter de remuer le sable au fond de l’eau. Les lamantins sont très sensibles aux changements de pression et stressent facilement. Autant les déranger le moins possible. On est beaux, non ?

Durant une bonne heure et demi, on nage tranquillement auprès des manatees. Une maman et son petit passent plusieurs fois à côté de nous. On arrive à entendre les cris du petit mais pas ceux des lamantins adultes qui sont plus graves et inaudibles. Les autres lamantins dorment et remontent juste à la surface de temps en temps pour respirer. Ils peuvent rester plus de 20 minutes sous l’eau avant de reprendre leur respiration. Sur certains, on peut voir des traces plus claires ; ces cicatrices peuvent avoir été provoquées par les hélices de bateaux. Ces animaux vivent dans les eaux peu profondes pour rester au chaud et sont donc souvent victimes des bateaux qui passent à trop vive allure.

Nous sommes ravis de notre sortie. Les enfants ont écourté et sont remontés sur le bateau car ils avaient froid. Le chocolat chaud les a réchauffés. Axel, qui avait peur de nager avec les manatees, a été vite rassuré par leur caractère paisible et a finalement aimé cette expérience comme nous tous.

Notre hôtel de ce soir mérite quelques photos. Il a un air d’Autant en emporte le vent. La première photo, c’est la vue depuis notre chambre.

Il y a une marina où des pêcheurs viennent d’amarrer leurs bateaux et de sortir leur pêche de la journée. Les pélicans et autres volatiles (je suis nulle en oiseaux, je ne sais pas ce que c’est !) attendent de recevoir les abats.

Pour terminer agréablement cette belle journée, nous allons dîner chez Cody’s Roadhouse. En attendant une table, on grignote des cacahuètes dont on jette la coque par terre, ça fait partie des traditions de la maison. Les fajitas et les burgers sont excellents. C’est fatigués et repus que nous allons nous coucher, là tout de suite, dans la minute qui vient… il est 22h.

PS : on postera des vidéos des lamantins, mais plus tard. Là je suis crevée !

Universal Studios Florida

Le réveil sonne à 6h55, je me lève pour aller réserver la navette qui peut nous emmener gratuitement à Universal Studios. Les réservations se font à partir de 7h et la réceptionniste m’a dit hier que ça se remplissait vite. Or on n’a pas envie de payer le parking en plus de l’entrée au parc.

À 9h tout pile, le parc ouvre ses portes et nous sommes devant l’entrée. Pas d’attente, nous entrons directement. Les décors sont super bien faits, c’est très réaliste. Les garçons sont aux anges.

On choisit de commencer par Revenge of the Mummy. 10 minutes d’attente sont annoncées. En fait, c’est juste le temps qu’il faut pour faire le parcours qui mène à l’attraction. On embarque dans un wagonnet et entrons dans l’univers du film. Puis une montée vertigineuse, une descente, des tours dans tous les sens, en avant, en arrière… c’est génial !

Nous enchaînons avec Escape from Gringotts, l’attraction D’Harry Potter. Encore une fois nous sommes bluffés par les décors et les effets spéciaux. L’attraction est super et le village, où l’on accède par un mur caché, est très très bien réalisé.



Un resto a pris place dans le réfectoire de l’école des sorciers :

Axel nous fait passer un long moment chez Ollivander, la boutique de baguettes magiques. Il veut s’en acheter une et à du mal à choisir. Après avoir ouvert des dizaines de petites boîtes qui tapissent les murs, finalement c’est la baguette d’Harry Potter qui fera son bonheur.

Toute la matinée, nous faisons attraction après attraction sans aucune attente. Du coup, à 11h30 nous avons déjà fait Revenge of the mummy, Escape from Gringotts, Men in black, Simpsons ride et Hollywood Rip Ride rockit. Ce dernier est un grand huit puissance 10. Un truc de malade ! Ce qui est très drôle, c’est de regarder sa vidéo sur les écrans à la sortie de l’attraction. On clique sur notre visage et on peut revoir un extrait du tour (le DVD est vendu 50$). On est morts de rire de voir nos expressions et surtout celles d’Axel 😂

On déjeune sur une terrasse au bord du lac, puis allons faire la nouvelle attraction qui consiste en une course de voitures dans New York avec Jimmy Fallon. La salle d’attente n’est pas mal, il y a des canapés dans lesquels on peut s’installer pour voir un best-of du Tonight Show et de la visite de Jimmy Fallon à Universal Studios. C’est très drôle. L’attraction est très bien faite, comme les autres. On s’accroche à la rambarde et on fonce dans les rues de New York, en haut des buildings et même dans l’Hudson river ! En sortant de là, histoire de faire une pause, nous regardons un moment le concert des Blues Brothers.

On termine le tour des attractions avec un peu d’attente cet après-midi. Le maximum étant 35 minutes chez les Minions de Moi moche et méchant. Et on refait 2 fois de suite Revenge of the mummy, puis Escape from Gringotts qui sont les attractions qu’on a le plus aimé.

Un détail qu’on a trouvé ingénieux dans ce parc : à l’entrée, il faut scanner l’un de ses doigts. Cela permet ensuite d’ouvrir et fermer les consignes dans lesquelles il faut laisser les sacs, ce qui est le cas dans presque toutes les attractions.

Le parc ferme à 19h et la parade de Mardis gras commence à 18h45 mais nous ne sommes pas fan des parades et en avons plein les bottes d’avoir marché toute la journée en plein soleil. On reprend la navette de 18h20 pour aller prendre une bonne douche à l’hôtel (on a eu 28° degrés aujourd’hui !).

On va dîner au Bahama Breeze et dodo ! Après cette journée riche en émotions fortes tout le monde est HS !

De la conquête spatiale à la conquête du ballon

Puisque nous avons visité le Kennedy Space Center hier, nous avons quelques heures de libres avant de rejoindre Orlando cet après-midi pour le match de NBA tant attendu par Axel (tous les jours il me demande dans combien de jours c’est !). Comme le lancement de la fusée Heavy Falcon est prévu à partir de 13h30, nous décidons de remonter vers Cape Canaveral par la côte après avoir fait quelques courses et acheté une glacière en polystyrène car j’ai oublié notre glacière pliante.

Autant la côte vers Melbourne n’est pas exceptionnelle, autant à Cocoa Beach c’est plutôt sympa. Les grandes barres d’immeubles laissent la place à des maisons et c’est assez mignon. Nous nous arrêtons pour aller voir le pier en bois. Il y a la queue pour entrer sur le parking qui est facturé 20$ ! Pour rester 15 minutes, pas question de payer si cher ! On trouve un supermarché Publix à 300 mètres où nous nous garons gratuitement.


Sympa le Tiki bar avec vue sur l’Atlantique et les surfeurs !

Nous reprenons la route vers Titusville où j’ai repéré un petit resto au bord de la Banana river, face aux rampes de lancement des fusées. Les gens envahissent les moindres endroits offrant une vue sur la base spatiale : parcs, plages, bords de routes, ponts… tout est squatté par des milliers de sièges pliants avec porte-gobelet intégré et glacière à proximité immédiate ! 100 000 personnes, venues spécialement du monde entier, sont attendues aujourd’hui dans le secteur !

Notre petit resto est connu et lui aussi, comme ses abords, sont blindés de monde attendant ce décollage historique. D’ici, on voit super bien la rampe de lancement et le bâtiment d’assemblage de la NASA.

Sauf que l’heure du décollage est finalement reportée à 15h… puis 30 minutes plus tard, c’est encore reporté à 15h45. Du coup on mange là et nous partons vers Orlando car Axel commence à stresser de se retrouver dans les bouchons et de ne pas voir le début du match programmé à 19h !

Arrivés à l’hôtel à Orlando, on allume la télé pour voir le décollage en direct. Après le décompte, Léo regarde par la fenêtre et s’écrie « lààààà on voit la fusééééééée !!!!!! ». Eh oui, on l’a vue en vrai ! De loin, mais on l’a bien vue.

Après une pause piscine, à 17h, le moment tant attendu par Axel arrive enfin : nous nous mettons en route pour le Amway center, la salle de basket d’Orlando. Il y a des bouchons. On met 50 minutes au lieu des 12 annoncées par le GPS pour y arriver. Les Orlando Magic reçoivent les Cleveland Cavs, l’équipe favorite d’Axel. Et Lebron James,  l’un des meilleurs joueurs de NBA, est bien là (n°23). Il y a une ambiance de folie et le jeu est à la hauteur. C’est un festival de dunks et paniers spectaculaires. Les Cavs mènent largement durant les deux premiers quart temps, puis le match bascule et dans le quatrième quart temps, Orlando prend l’avantage et finit par gagner 116 à 98.

Amway Center Orlando

match Cleveland Orlando NBA

match Orlando Cleveland NBA


Axel a adoré, commenté, râlé, applaudi… bien que déçu de la défaite de Cleveland, il est super content d’avoir vu son idole jouer.

Il y a moins de bouchons pour rentrer à l’hôtel et c’est tant mieux. On doit se lever relativement tôt demain pour Universal Studios. On veut y être dès l’ouverture, à 9h.