25 juillet – Natural Bridges

Le petit-déjeuner n’étant pas prévu par l’hôtel, nous emmenons nos courses au bord de la piscine où nous mangeons avec la San Juan river en arrière plan. Il y a pire pour démarrer une journée 🙂

Après un retour en arrière pour prendre LA photo panoramique de Monument Valley, nous prenons les routes de l’Utah qui traversent des paysages somptueux, sauvages et déserts. Nous ne croisons que 4 ou 5 voitures !

IMG_1578

En bas, un panneau nous prévient que la route n’est plus revêtue et qu’ils va y avoir des virages serrés. C’est la Moki Duguay. On ne la distingue pas, mais pourtant elle est bien là, coupant la falaise que l’on voit à droite de la photo.

P1090164

En haut, nous ne pouvons que contempler le panorama et constater que les virages sont bien serrés et nombreux. Mais ce n’est rien par-rapport au Shafer trail que nous emprunterons après-demain ! Au loin, dans la brume, on aperçoit Monument Valley :

P1090168

L’objectif de la journée, c’est la visite de Natural Bridges National Monument. Un parc qui abrite trois ponts monumentaux creusés par la rivière. Sipapu bridge est d’ailleurs le deuxième plus grand pont naturel du monde après Rainbow bridge, sur le Lake Powell, pas très loin d’ici. Et c’est celui que nous découvrons en premier. Une randonnée annoncée facile : 2 km aller-retour et 152 mètres de dénivelé (à descendre puis remonter, parfois à l’aide d’échelles pour le plus grand bonheur des enfants).

D’abord, le pont vu d’en haut, depuis la rive du canyon (allez, je vous aide : au centre, légèrement vers la gauche) :

P1090171

On approche…P1090179

On y est presque…P1090183

Et maintenant il faut remonter, en plein soleil !P1090192

De retour à la voiture, nous sommes crevés, cramés (au sens propre comme au figuré !), asséchés ! On enchaine quand même avec une randonnée plus courte pour se rendre au pied d’Owachomo bridge. Se contenter des points de vues sur la rive ne suffit pas à se rendre comte de la taille des ponts et des proportions. Le fait d’être en hauteur écrase les perspectives et le relief et les ponts se confondent avec leur environnement. Il faut descendre dans le canyon pour bien les voir.

Je mets quand même une photo d’Owachomo bridge depuis la rive :P1090195On approche…P1090197

On y est !P1090199

Nous retrouvons avec soulagement la clim de la voiture. Nous sommes littéralement crevés ! Cette expérience nous fait craindre pour la randonnée prévue demain. Nous sommes censés faire Chesler park, une rando de 16 km dans la partie sud de Canyonlands National park, The Needles. Or nous pensons ne pas être assez équipés pour cela. Les poches à eau des enfants ne contiennent qu’1 litre et les nôtres 2 litres. Ce n’est pas suffisant pour tenir 16 km sous ce climat. Ca allait bien l’été dernier pour nos randonnées au Canada ou à Glacier National park car il y faisait frais, mais là les conditions ne sont pas les mêmes ! En ce moment, les températures ne descendent pas à moins de 37° à la mi-journée et aucun nuage digne de ce nom ne fait assez d’ombre pour supporter la chaleur.

Il va falloir trouver un plan B pour demain…

En attendant, nous traversons de nouveau des paysages superbes – nous longeons notamment le Comb Ridge, une formation géologique de près de 120 km de long – pour rejoindre Monticello où nous passons la nuit au Inn at the canyons. La piscine et le jacuzzi sont les bienvenus pour récupérer de cette journée qui nous a beaucoup plu mais fatigués. Les hamburgers à emporter de chez Shake Shack feront l’affaire pour ce soir (très bons cela dit !).

P1090202 P1090200

24 juillet – Retour à Monument Valley

3 ans après notre première visite, nous voici de nouveau prêts à rouler sur la piste de 17 miles de Monument Valley pour nous retrouver dans ce décor de western mythique.

Mais avant, nous devions faire la rive nord du Canyon du Chelly… sauf que les enfants ont fait de la rébellion et demandé (exigé !) une grasse matinée. Du coup, ils ont eu le droit de se lever à 9h et même de faire un tour à la piscine. Et finalement, ils ont raison, on est en vacances après tout !

Il est presque midi quand nous nous mettons en route. Et quelle route ! Bien avant d’arriver à Monument Valley, les paysages sont superbes.

P1090103

P1090105

A Kayenta, nous visitons le petit musée dédié aux code talkers Navajo durant la seconde guerre mondiale. Les américains utilisaient la langue Navajo pour que leurs messages ne soient pas compris des ennemis. Il y a des hogans (habitations traditionnelles en cèdre et terre) devant le musée. La ville nous a semblé moins glauque que lors de notre passage en 2013. Il faut dire que le temps était couvert et qu’il y avait un vent à décorner les boeufs qui faisait voler la poussière… pas les meilleures conditions pour apprécier l’endroit. Mais ne nous emballons pas, Kayenta est toujours une ville où l’on ne fait que passer car il n’y a pas grand chose à y faire.

P1090109 P1090108

Après avoir fait quelques courses au Basha’s et enchainé avec un pique-nique un peu tardif, nous pénétrons enfin dans l’antre de John Ford, prêts à suivre les traces de John Wayne avec notre cheval de fer ! Par-rapport à notre visite en avril 2013, le soleil et la chaleur sont bien plus présents. Et il y a moins de vent ; la dernière fois, les nuages étaient roses, teintés du sable rouge envolé de Monument valley.

P1090125 P1090137P1090131 P1090138 P1090143 P1090148

Papa, voilà une photo de la voiture de plus près :

P1090130

Ce soir, c’est à Mexican Hat que nous dormons. Ca se trouve à moins d’une demie-heure de Monument Valley, vers le nord, en Utah juste après la « frontière » de l’Arizona et de la réserve Navajo. Nous logeons au Hat Rock Inn, dans une chambre avec vue sur les falaises rouges au pied desquelles coule la San Juan river. Très bucolique !

La piscine aussi donne sur la San Juan river et ses falaises. Un décor parfait… sauf peut-être les faux palmiers en plastique…

IMG_1573

Pour dîner, nous optons sans hésiter pour le Swingin Steak : un restaurant en plein air où on déguste des steaks hyper tendres, cuits sur un barbecue à balancier ! Fallait y penser ! Comme ça la viande ne crame pas et reste juteuse. Avec la vitesse, c’est un peu flou mais le principe c’est que la grille passe au-dessus des flammes dans un va et vient permanent. Il faudra y penser pour la fête des écoles 🙂

P1090154

Au fait, Manue, à Monument Valley nous avons retrouvé nos amis asiatiques ! Les pauvres, comme ils sont en voyage organisé en bus, ils doivent obligatoirement prendre les visites guidées (le bus ne peut pas rouler sur la piste). Ils sont dans des pick-up grands ouverts et mangent la poussière dégagée par le vent et les autres véhicules. Pour une fois, je les plains !

Les hôtels en Arizona

Phoenix / Mesa : Best Western Mezona inn

Motel classique avec une belle piscine. Les chambres sont très basiques mais la literie est excellente. Le petit-déjeuner est un buffet est assez complet et bon : oeufs brouillés, bacon grillé, gaufres à faire soi même, toasts, etc. mais la salle est toute petite. Wifi dans la chambre. Le motel est en U avec la piscine au milieu donc pour éviter d’avoir les voitures qui démarrent à toute heure devant sa chambre, il faut demander une chambre donnant sur la cour ou la piscine, ce qui évite en même temps de subir les bruits de la rue.

Sedona : Kings Ransom

Un bel hôtel style Adobe dans un environnement de toute beauté. Le jardin et les abords de la piscine sont très soignés et agréables avec en toile de fond les roches rouges de Sedona. Le jacuzzi est abrité par une jolie pergola. La chambre est plutôt basique mais grande, la literie n’est pas géniale. Au petit-déjeuner, pas d’oeufs brouillés ni bacon mais gaufres, oeufs durs, céréales, muffins… Wifi dans la chambre mais débit pas terrible.

Sedona

Grand Canyon : Maswik lodge

Un grand chalet en bois dans la forêt, plutôt sympa, mais petites chambres assez sombres et literie pas top. Pour une nuit c’est correct, et puis 92 $ pour 4 personnes à 400m de la rive sud du Grand Canyon, ce n’est pas si cher quand on voit les prix pratiqués par Xanterra dans ses autres hôtels. Pas de wifi dans la chambre mais dans le lobby de l’hôtel. La restauration à la cafétéria du Maswick n’est pas terrible et relativement chère mais il n’y a pas grand choix : soit les restos des autres hôtels qui sont plus chers soit le Général store mais il n’y a pas de micro-ondes dans la chambre pour faire chauffer un plat. Pas de piscine mais des biches et des cerfs qui viennent dire bonjour le matin !

Monument valley : The View

Wahou !!! L’hôtel est sur le site même de Monument Valley avec une vue sur les mittens dont on ne se lasse pas, parfait pour assister au coucher du soleil depuis la terrasse de la chambre. Attention à prendre une chambre assez loin du lobby, même si elles sont un peu plus chères, pour avoir une vue dégagée sinon il y a le resto qui gêne. Hôtel assez classe, chambres grandes, propres (pas évident avec la poussière et le sable qu’il y a dans le coin) et joliment décorées. Grande salle de bains très agréable avec des serviettes épaisses et douces ! La literie est très confortable. Restaurant très bien qui pratique des prix corrects vu la situation. Pas de wifi dans les chambres mais dans le lobby de l’hôtel ; cela dit, on captait très bien dans notre chambre pourtant située assez loin du lobby. Même si cet hôtel est un peu cher, on n’est pas volé car il est vraiment très bien, donc bon rapport qualité-prix. Après avoir pris un bon bain, notre apéritif sur la terrasse de notre chambre en regardant le soleil se coucher est un des meilleurs souvenirs de notre voyage.

P1000958

P1000940

Chinle : Holiday Inn Canyon de Chelly

Au sein de la nation Navajo, la ville de Chinle est triste à mourir. L’Holiday Inn semble comme une oasis au milieu de paysages désertiques et maisons en tôle. Les chambres, standards, sont confortables. La piscine est super : grande, entourée de nombreux transats, et très propre. Le restaurant de l’hôtel sert le petit-déjeuner et le dîner. C’est très bon et les prix sont corrects. Quand on a des enfants de moins de 12 ans, il faut demander un voucher à la réception pour qu’ils bénéficient d’un repas gratuit (valable pour le dîner comme pour le petit-déj).

Page : Marriott Courtyard at Lake Powell

Parfait !! Un joli hôtel style Adobe aux abords très soignés. Notre chambre était grande, propre et très agréable avec un petit balcon donnant sur la piscine et le jardin (de l’autre côté du couloir, on a vue sur le parking ou la route). La literie est très confortable. Bien que le check-in était à partir de 16 heures, on a pu avoir notre chambre dès 13 heures sans payer de supplément. La piscine et le jacuzzi sont très agréables (demander des serviettes à la réception). Le petit-déjeuner est très complet et très bon, servi dans une belle et grande salle agréable… le meilleur petit-déjeuner de notre séjour de 3 semaines. Wifi dans la chambre et débit rapide.

P1000993 P1000994

USA 2013 : Le bilan

Une semaine après le retour en France, on commence à prendre du recul (même si le retour à la « vraie vie » est difficile !) et les flash-back sur les moments passés et les fabuleuses découvertes font ressortir des préférences… ou pas !

Le livre photos c’est par là

Bilan d’Axel : « j’ai tout aimé sauf la cabane en bois à Yosemite. » Pour lui, certaines randos – pourtant sélectionnées pour leur courte durée – ont paru longues. Il a souvent traîné les pieds pour avancer mais il est finalement content de nous avoir suivi dans ces randonnées dont il garde un bon souvenir.

Bilan de Léo : « j’ai du mal à me décider mais je crois que j’ai préféré, en premier Antelope canyon, en deuxième Bryce canyon, et en troisième Grand canyon. Et notre hôtel à Las Vegas était trop bien aussi, la super grande chambre, le jacuzzi, la télé qui descend dans le bureau… j’ai adoré. C’était tellement bien que j’aurais voulu rester là-bas ! J’aimerais bien y retourner ! »

Léo a fait ses propres photos pour faire un exposé à sa classe et il s’est découvert une passion pour la photo !

Bilan de Laurent : J’ai été bluffé par le côté mythique de Monument Valley, qui rappelle les westerns de mon enfance avec John Wayne, entre autres. On s’attend vraiment à tout moment à voir apparaître une horde d’indiens dans la poussière de sable !! Lower Antelope canyon est étonnant aussi ; c’est le canyon qu’on connaissait le moins avant d’arriver et l’effet de surprise a été total ! Cette cathédrale de roche creusée par les éléments et mise en beauté par la lumière qui s’infiltre en créant des nuances allant du violet au jaune en passant par le orange est surprenant et magnifique… du jamais vu !

Et enfin mon bilan : je m’attendais à découvrir mille merveilles que j’avais déjà vues dans des films ou en photo, mais en réalité c’est encore mieux et encore plus grandiose. Finalement, les deux lieux qui m’ont procuré le plus d’émotion sont ceux que je connaissais le moins : Antelope canyon et Bryce canyon. Quel émerveillement face à ces œuvres d’art façonnées par Dame Nature !

Antelope canyon, Page AZ

Evidemment, le Grand canyon et Monument valley m’ont marquée aussi, c’est beau, c’est grand, c’est mythique, et après avoir vu ces paysages dans les films, nous on y était en vrai !

Le désert de la Vallée de la Mort et le désert de Mohave évoquent les moments de solitude de notre voyage 😉 Des lignes droites à n’en plus finir et le réservoir d’essence qui se vide à vue d’oeil… délicieuse désolation minérale qui laisse des souvenirs mitigés entre inquiétude (celle de trouver une pompe à essence et de ne surtout pas tomber en panne ici) et incrédulité face aux routes désertes sur lesquelles on peut rouler sans prendre un virage pendant 3/4 d’heure.
J’ai également découvert un peuple adorable, avec des facilités de communication étonnantes et très serviable. Je pensais que cet état d’esprit était propre à New-York, qui est si cosmopolite, mais on le retrouve partout dans l’ouest. La cordialité, le respect et le patriotisme sont foncièrement ancrés en eux. Pas besoin de chercher son chemin sur un plan ou de demander à prendre une photo de nous quatre, ils proposent spontanément leur aide.

Il est difficile de se replonger dans le quotidien et le boulot en rentrant ! On est encore un peu là-bas… et prêts à repartir !!!!!