Levada das 25 Fontes & levada do Risco

Je ne vous fais pas d’article sur la journée d’hier, qui pourrait s’appeler « la journée de la loose » ! Nous sommes partis sous le soleil et 22° pour nous retrouver quelques minutes plus tard, en montagne, dans un brouillard dense avec des rafales de vent à 80 km/h et seulement 12°. Pas possible de randonner. Nous avons alors eu l’idée de faire un tour sur la côte nord. Mauvaise idée, c’était sous les nuages et ça caillait ! On ne se voyait pas sortir le pique-nique avec ce temps, donc on a repris la route pour 25 minutes vers un bon resto que j’avais repéré sur Tripadvisor. Devinez ? Il était fermé ce jour-là ! Y’a des jours comme ça…

Résumé de la journée d’hier !

Ce matin, le ciel est bien dégagé, même sur les hauteurs. On remet le pique-nique dans le sac à dos et on reprend le chemin d’hier, sous le soleil cette fois ! Direction Rabaçal et sa célèbre randonnée à 2 embranchements qui mène au bassin des 25 sources d’un côté et à la cascade do Risco de l’autre. Arrivés au parking, le beau temps semble bien installé et il n’y a pas foule.

La randonnée fait 10 km en tout et débute par une petite route bitumée de 2 km sans intérêt et toute en pente (faudra tout remonter au retour !).

Le chemin devient plus intéressant par la suite. On choisit d’aller d’abord à la cascade do Risco (la cascade du danger). Son débit est relativement limité à cette saison mais, fine et puissante, elle en impose par sa hauteur. De l’eau coule de toutes les parois autour. L’environnement est bucolique à souhaits.

Nous faisons demi-tour pour reprendre l’embranchement vers le bassin das 25 fontes. Après une descente bien raide et assez longue (qu’il faudra encore une fois remonter !), puis un escalier en montée, le chemin suit une levada donc on est quasiment à plat. Sauf que Laurent trouve un autre sentier qui, d’après son GPS, est beaucoup plus court. Oui mais ça monte !! Comme je suis la seule à vouloir prendre le chemin, certes plus long mais à plat… ben on monte !

Et on arrive dans une sorte de cirque rocheux pas très grand, avec des parois verticales rougeoyantes où s’accrochent les fougères et d’où coulent plein de petites chutes d’eau.

En voyant ces photos, vous vous dites que nous sommes seuls au monde dans ce beau décor digne d’une pub pour Tahiti douche !

Mais pas du tout… voici l’envers du décor :

Le plus insupportable ce sont les gens qui se prennent en photo dans toutes les poses possibles, y compris les plus ridicules, et qui restent 1 heure devant la cascade en faisant ch**r tout le monde. T’as juste envie de les pousser à l’eau !!! Et quand on voit le monde qu’on a croisé au retour, on se dit qu’on a bien fait de commencer la rando pas trop tard !

Il n’y a plus qu’à remonter les 400 mètres de dénivelé !

La pause pique-nique donne l’occasion de se reposer un peu avant de remonter la route goudronnée. Il y a une navette qui fait la liaison entre le parking et le début du chemin à la Casa do Rabaçal et, honnêtement, vu le peu d’intérêt de cette portion et la pénibilité de la remontée en plein soleil, ça peut valoir le coup de la prendre.

Nous avons mis 3 heures pour faire les 10 km (environ 4 km jusqu’au bassin des 25 fontes et 1 km supplémentaire pour la cascade do Risco, le tout en aller-retour).

On fait un détour jusqu’à Ribeira Brava par une belle route de montagne pour aller faire des courses (on n’a pas trouvé tout ce qu’on voulait au Pingo Doce de Calheta ; je n’aime définitivement pas cette enseigne qu’on avait déjà expérimentée au Portugal), puis la journée se termine comme celle d’hier et d’avant-hier : à la piscine !

Petit extra ce soir. C’est samedi, on sort au Pukiki tiki bar !