Le « vieux » Dubaï

Je mets « vieux » entre guillemets car, à Dubaï, la notion d’ancienneté est relative. Les bâtiments les plus anciens de la ville, qui se trouvent dans le quartier Al Bastakiya, datent du début du XIXe siècle. Pour autant, c’est un quartier assez dépaysant qui nous plonge dans une ambiance émirienne traditionnelle plutôt agréable.

On se gare au parking gratuit de Al Seef et on traverse ce quartier tout neuf (construit il y a 1 an) mais qui fait comme du vieux.

Le quartier de Bastikya se trouve juste après. Là c’est du vrai vieux.

On visite le Dubaï museum, installé dans le fort Al Fahidi qui est le plus vieil édifice du quartier. Ce petit musée est intéressant à visiter et vraiment pas cher (3 dirham par personne).

Manue nous rejoint et nous emmène dans un bon resto libanais, Bayt Al wakeel, dont la terrasse donne sur la Dubaï creek. C’est très bon, la vue est belle et on profite du ballet des petits bateaux-taxis à moteurs, les abras, sur la rivière. D’ailleurs nous prenons un abra juste après le déjeuner pour traverser la Dubaï creek et visiter les souks.

Dans le souk des épices, les vendeurs alpaguent les touristes gentiment. On entend « oh la la c’est joli, Sarkozy, Macron, pas cher ». Cela n’a aucun sens mais ce sont les seuls mots qu’ils connaissent en français ! Ils connaissent des chansons françaises aussi… A un moment, j’essaie de faire prononcer « anis étoilé » à un vendeur. Il n’y arrive pas et me lâche : oh djadja, y’a pas moyen djadja 😂

Le souk de l’or est particulièrement impressionnant.

En fin de journée, on tente d’aller dans le nouveau quartier de Dubaï creek marina pour voir le soleil se coucher sur les tours de Downtown, mais c’est peine perdue. Le vent qui a soufflé toute la journée a soulevé le sable, des nuages ont fait leur apparition aussi donc la vue est complètement brouillée. On fait une petite balade quand même… sauf les garçons qui en ont marre de marcher (on a fait 12 km aujourd’hui).