Kootenay NP et les lacs glaciaires

Absolument toutes les photos que vous allez voir dans cet article sont garanties sans trucage ! Les couleurs sont bien réelles.

On commence la journée doucement par le parc de Kootenay, assez peu fréquenté mais qui offre de jolies balades parmi lesquelles Paint pots et Marble canyon. Paint pots est un lieu qui était connu des indiens pour sa terre ocre dont ils se servaient notamment pour se peindre le corps. Un balade d’environ 2 km permet de visiter le site.

Kootenay

IMG_2439

A 3 minutes de Paint pots, on s’arrêt à Marble canyon. Un sentier aménagé de nombreuses passerelles offre des vues superbes sur ce profond et étroit canyon, que l’on remonte jusqu’à la chute qui provoque l’érosion de la roche.

P1060711 Marble canyon, Kootenay

Vous verrez à plusieurs reprises des photos de nous dans des chaises rouges Adirondack. C’est une idée originale des Parcs nationaux canadiens ; il y en a dans plusieurs parcs, dans des lieux emblématiques ou plus confidentiels.

P1060692 IMG_2461

Aux alentours de midi 1/2, on reprend la route pour aller pique-niquer au lac Moraine. C’était sans compter sur l’affluence impressionnante de touristes dans ce coin du parc de Banff ! Il faut attendre au croisement, à 11 km du lac, que suffisamment de voitures redescendent avant de pouvoir monter à notre tour. Du coup, on file au lac Louise. Il n’y a pas moins de monde mais on arrive à y accéder et à se garer. On y fait juste un petit tour car une rando est prévue par ici plus tard.

Lake Louise, Banff, Canada P1060728 P1060725

On ne veut pas s’avouer vaincu donc on retente notre chance pour le lac Moraine en milieu d’après-midi. Cette fois c’est bon, on peut monter. Attention les yeux…

Lac Moraine, Banff, Canada

P1060736 P1060744 P1060730

Par contre, comme à Yellowstone l’an dernier, c’est blindé de bus de chinois qui ne respectent rien et vous passent devant, quitte à vous marcher sur les pieds pour faire leurs photos ! C’est pénible !

Notre hôtel pour les 3 nuits à venir est situé à Lake Louise Village. Je m’attendais à une chambre basique, sans charme, et finalement on est agréablement surpris. On a un petit balcon avec vue sur les Rocheuses.

P1060751

Demain, si tout va bien, on prend de la hauteur…

Johnston canyon

Wouah !!! ne serais-ce que pour le petit-déjeuner, je recommande le Rocky Mountain B&B. Super bon et copieux. Mais ne trainons pas, une randonnée au Johnston canyon nous attend ce matin et comme le parking se remplit vite, il ne faut pas arriver trop tard.

Dans le parc national de Banff, la rivière Johnston a creusé un canyon. Un chemin, qu’on fait en aller-retour, longe la rivière sur 2,7 km. Notre petite randonnée s’est faite en grande partie dans la forêt et nous a régalés. Certains passages sont aménagés avec des passerelles qui surplombent l’eau. Deux grandes chutes d’eau, plein de petites chutes non moins belles, des écureuils, l’odeur des pins… s’il y avait eu moins de monde on aurait encore mieux apprécié mais on a évité l’heure d’affluence en arrivant assez tôt. Il faut quand même savoir que le point de vue sur Upper fall se résume à une passerelle en bois toute étroite qui devient vite surpeuplée.

Un aperçu en images :

Johnston canyon, Banff, Canada

Lower fall

Johnston canyon, Banff, Canada

Lower fall

Johnston canyon, Banff, Canada

Upper fall

Johnston canyon, Banff, Canada Johnston canyon, Banff, Canada Johnston canyon, Banff, Canada Johnston canyon, Banff, CanadaJohnston canyon, Banff, CanadaLes garçons se sont fait attraper par un ours !!!

P1060492P1060490Mais il n’y avait pas que des touristes sur le chemin ! Des écureuils se baladent aussi dans le coin. Il y a les écureuils roux et les ground squirel qui sont rayés. Laurent s’est transformé en photographe animalier pour l’occasion. On a fait une sélection parce qu’on doit bien avoir une quinzaine de photos d’écureuils sous tous les angles ! Et pour préserver sa dignité, je vous épargne les photos de Laurent en train de prendre les écureuils en photo 😉

IMG_2383 IMG_2395 Johnston canyon, Banff, CanadaAprès cette balade de 5,4 km, nous avons repris la Bow Valley Parkway pour revenir vers Banff. Il paraît qu’il y a souvent des wapitis sur le bord de cette route… il paraît… ! En regardant bien, on en a vu un seul ! Certains y ont même vu un ours. Mais pas nous. Cela dit, il y a aussi de belles vues sur la rivière Bow. Et ça on l’a bien vu :

Bow Valley, Banff, CanadaLa couleur de l’eau est surprenante. Avec les Rocheuses en arrière plan, le paysage est magnifique.

De retour à Banff en début d’après-midi, nous sommes allés manger à la Banff Avenue Brewery. Vous allez dire que je fais une fixation sur la nourriture, entre le petit-déj de ce matin et le repas de ce midi, mais c’est juste pour dire que je voulais tester une spécialité canadienne : la poutine. Ben voilà, c’est fait… et je ne le ferai plus ! Il s’agit d’un plat « ultra light » composé de frites molles, cheddar fondu et sauce gravy (sauce au jus de viande). L’aspect est assez rebutant et c’est vite écœurant ! par contre la bière était bonne 😉

PoutineAprès ce repas roboratif, nous avons visité le premier parc national créé au Canada : Cave and Basin Historic Site. Ce sont des sources d’eau chaude qui coulent du Mont Sulphur et qui ont créé une caverne. Ces eaux chaudes sulfureuses alimentent les termes de Banff. C’est chouette mais on s’est fait virer car ils ferment à 17h et nous sommes arrivés vers 16h30 !

Cave and basin, Banff Cave and basin, Banff Cave and basin, BanffVoilà une journée bien remplie qui se termine. Cet aperçu du parc national de Banff nous a mis en appétit (non, je ne parle pas encore de manger !). Demain, on attaque les choses sérieuses …

En route vers Banff

Aujourd’hui, on avait le choix d’aller visiter le Heritage Park de Calgary, une reconstitution grandeur nature d’anciens villages canadiens et d’un camp indien, ou de jouer les feignants en traînant à l’hôtel et en faisant la route tranquillement jusqu’à Banff.

Personne n’était très enthousiaste à l’idée de retourner à Calgary et d’affronter encore les bouchons. Les enfants avaient encore envie de profiter de la piscine et moi de reposer ma cheville pour me préserver pour la suite. On a donc quitté l’hôtel à 11h.

Vers 12h30, le Bar U Ranch s’est trouvé sur notre route et on a pensé que c’était un super endroit pour faire une pause et manger.

Bar U Ranch, Canada

On s’attendait presque à voir surgir la famille Ingalls dans la prairie 🙂

Le reste de la journée s’est passé sur la route pour rejoindre Banff où nous avons fait un peu de shopping. Cette petite ville est très agréable. Un petit air de station de montagne Suisse (ça vaut pour l’ambiance, les bâtiments en bois… et les prix !). Notre chambre au Rocky mountain B&B est dans une jolie maison bleue, c’est confortable et les proprios sont très sympas.

P1060646

Petit point météo, car on sait que c’est la canicule en France. Ici, on a 28 / 31° dans la journée. Donc on n’a pas froid nous non plus ! Il fait forcément plus frais quand on monte vers les sommets ou le soir mais on ne se plaint pas, on a beau temps et les blousons n’ont pas servi pour l’instant.

Demain, on part à la découverte du Johnston canyon.

Waterton lakes National Park

Aujourd’hui, on quitte les USA pour retourner au Canada et visiter la partie canadienne du parc de Glacier : Waterton lakes park. En fait, on ne visite qu’une toute petite partie car ce n’était pas prévu au programme initialement donc nous n’avons pas beaucoup de temps. Et puis il y a une piscine avec toboggan aquatique à l’hôtel où j’ai réservé ce soir, alors les enfants piaillent d’impatience !

On part un peu avant 9h de notre cabane au pied des montagnes. Le passage de la frontière est plus rapide que dans le sens Canada-USA et le douanier, qui a vécu en France, est très sympa. Ça existe les douaniers sympas, hein papa ?!?!

Glacier NPOn arrive vers 11h à Waterton lakes. Sur la route qui mène au canyon Red Rock, on voit un ours qui s’éloigne rapidement vers le camping. Amis campeurs, quel courage vous avez !!!

Le canyon est envahi par des familles en goguette qui pataugent bruyamment dans la rivière. On ne reste pas longtemps… On préfère se diriger vers les chutes Blakiston où il y a moins de monde.

P1060469

Red rock canyon, Waterton

Blakiston falls, Waterton

Blakiston falls, Waterton

Après cette balade d’une heure, on se dirige vers le village de Waterton pour déjeuner. L’endroit est charmant avec le majestueux hôtel Prince of Wales qui domine le lac bordant le village.

Waterton lakes

P1060471

En milieu d’après-midi, on reprend la route vers Pincher Creek, notre étape pour la soirée, en faisant un tour par l’enclos des bisons.

IMG_2281

Waterton lakes

Les enfants s’éclatent dans la piscine en multipliant les descentes en toboggan – Laurent aussi d’ailleurs 😉 – pendant que moi je profite du jacuzzi.

Ma cheville a enflé… mais je marche toujours !
Demain on monte un peu plus vers le nord pour atteindre le parc de Banff.

Direction les USA : Glacier National Park

Entre le décalage horaire et l’heure à laquelle nous nous sommes couchés hier soir, tout le monde est réveillé à 3 heures du matin ! On traine au lit jusqu’à 5h30 et à 7h on quitte notre Motel 6 de Claresholm et on se met en route.

A peine arrivés au Canada, nous mettons le cap vers les USA et le parc national de Glacier. En route, nous nous arrêtons faire quelques courses à Cardston, en évitant les fruits, les légumes et la viande qui nous seraient potentiellement retirés à la frontière par les douaniers américains (pourvu qu’on ne nous pique pas notre jambon pour ce midi !!).

Le passage de la frontière n’est pas des plus rapides… Une chose est sûre : les douaniers du poste frontière où nous sommes passés ne risquent pas l’ulcère ni le burn-out. 1 heure pour nous donner 4 fiches, qu’on les remplisse et que le douanier saisisse les données dans son logiciel dont il avait oublié le code d’accès !!! Certes, c’est aussi un peu de notre faute puisque Laurent s’est trompé de case 2 fois et moi 1 fois donc il a fallu recommencer ! Mais le principal c’est qu’on a toujours notre jambon pour le pique-nique !

Petite photo traditionnelle à l’entrée du Parc :

P1060307Dans le parc de Glacier, ce sont les travaux qui nous ralentissent. Nous arrivons enfin à 11h30 à Logan Pass. Le parking est complet, on trouve une petite place au bord de la route, puis on démarre la randonnée vers Hidden lake. Au départ on marche sur un chemin en bois, puis… dans la neige ! Ça glisse pas mal et par endroits on s’enfonce mais ça plait beaucoup aux garçons qui s’éclatent.

Hidden lake

P1060321Glacier NP, Hidden lakePas mal de personnes sont en tongs ou sandales. N’importe quoi !!!

P1060349En montant, on croise un mouflon (bighorn sheep) et des chèvres des montagnes (mountain goats) trop mignonnes avec leur fourrure blanche et leurs petites cornes.

Glacier NPchevre, Glacier NPmouflonA l’arrivée au point de vue sur Hidden lake, qui se dévoile au dernier moment, le panorama est plutôt sympa :

Glacier NP, Hidden lakeLorsqu’on croise une famille de mormons, Léo nous fait mourir de rire en disant : c’est quoi ça ? un enterrement de vie de célibataires ??? Sacré Léo 😉

P1060348Après cette rando de 4,3 km qui nous aura pris 2h40 avec les pauses et les glissades dans la neige, on reprend la Going to the sun road pour une autre petite randonnée vers les chutes St. Mary. Le sentier descend en sous bois vers cette belle chute d’eau que nous avons rien que pour nous :

P1060367 P1060368 st mary falls titisEn roulant vers notre hôtel situé à Many Glaciers, nous croisons les premiers ours du voyage. Deux ours bruns dont un se rapproche de la route d’où nous l’observons. Du coup, un ranger tire deux coups en l’air pour le faire fuir.

P1060389Demain, c’est le jour de la grande rando du voyage : 16 km pour se rendre à Iceberg lake. Arriverons-nous à relever le challenge ?