24 juillet – Retour à Monument Valley

3 ans après notre première visite, nous voici de nouveau prêts à rouler sur la piste de 17 miles de Monument Valley pour nous retrouver dans ce décor de western mythique.

Mais avant, nous devions faire la rive nord du Canyon du Chelly… sauf que les enfants ont fait de la rébellion et demandé (exigé !) une grasse matinée. Du coup, ils ont eu le droit de se lever à 9h et même de faire un tour à la piscine. Et finalement, ils ont raison, on est en vacances après tout !

Il est presque midi quand nous nous mettons en route. Et quelle route ! Bien avant d’arriver à Monument Valley, les paysages sont superbes.

P1090103

P1090105

A Kayenta, nous visitons le petit musée dédié aux code talkers Navajo durant la seconde guerre mondiale. Les américains utilisaient la langue Navajo pour que leurs messages ne soient pas compris des ennemis. Il y a des hogans (habitations traditionnelles en cèdre et terre) devant le musée. La ville nous a semblé moins glauque que lors de notre passage en 2013. Il faut dire que le temps était couvert et qu’il y avait un vent à décorner les boeufs qui faisait voler la poussière… pas les meilleures conditions pour apprécier l’endroit. Mais ne nous emballons pas, Kayenta est toujours une ville où l’on ne fait que passer car il n’y a pas grand chose à y faire.

P1090109 P1090108

Après avoir fait quelques courses au Basha’s et enchainé avec un pique-nique un peu tardif, nous pénétrons enfin dans l’antre de John Ford, prêts à suivre les traces de John Wayne avec notre cheval de fer ! Par-rapport à notre visite en avril 2013, le soleil et la chaleur sont bien plus présents. Et il y a moins de vent ; la dernière fois, les nuages étaient roses, teintés du sable rouge envolé de Monument valley.

P1090125 P1090137P1090131 P1090138 P1090143 P1090148

Papa, voilà une photo de la voiture de plus près :

P1090130

Ce soir, c’est à Mexican Hat que nous dormons. Ca se trouve à moins d’une demie-heure de Monument Valley, vers le nord, en Utah juste après la « frontière » de l’Arizona et de la réserve Navajo. Nous logeons au Hat Rock Inn, dans une chambre avec vue sur les falaises rouges au pied desquelles coule la San Juan river. Très bucolique !

La piscine aussi donne sur la San Juan river et ses falaises. Un décor parfait… sauf peut-être les faux palmiers en plastique…

IMG_1573

Pour dîner, nous optons sans hésiter pour le Swingin Steak : un restaurant en plein air où on déguste des steaks hyper tendres, cuits sur un barbecue à balancier ! Fallait y penser ! Comme ça la viande ne crame pas et reste juteuse. Avec la vitesse, c’est un peu flou mais le principe c’est que la grille passe au-dessus des flammes dans un va et vient permanent. Il faudra y penser pour la fête des écoles 🙂

P1090154

Au fait, Manue, à Monument Valley nous avons retrouvé nos amis asiatiques ! Les pauvres, comme ils sont en voyage organisé en bus, ils doivent obligatoirement prendre les visites guidées (le bus ne peut pas rouler sur la piste). Ils sont dans des pick-up grands ouverts et mangent la poussière dégagée par le vent et les autres véhicules. Pour une fois, je les plains !

23 juillet – Le canyon de Chelly

Nous avons passé une bonne nuit à l’Econo Lodge old town d’Albuquerque. Un peu écourtée par les voisins lève-tôt mais la gentillesse des gérants a vite fait oublier ce détail. Ils nous ont proposé des bouteilles d’eau et des fruits pour la route. Sympa.

Après un arrêt pour quelques courses à Grants, nous nous arrêtons à Window Rock. Ce village Navajo est niché au pied d’une falaise trouée d’une belle arche.

P1090053

Le Hubbel Trading Post, à Ganado, offrant des tables de pique-nique à l’ombre, nous choisissons d’y sortir notre glacière.

P1090054

Vers 15h, nous nous enregistrons au Holiday Inn de Chinle et piquons une tête dans la piscine super agréable et chaude de l’hôtel. C’est la plus chaude dans laquelle nous avons eu l’occasion de nous baigner. Toutes les autres étaient fraîches – voire froides – alors qu’il fait près de 40° tous les jours… comprends pas !

IMG_1571

Vers 16h30, nous prenons le chemin du Canyon de Chelly dont l’entrée se trouve tout près de l’hôtel. Après une fausse route en direction de la rive nord du canyon, nous faisons demi-tour et trouvons la route de la rive sud. Chaque point de vue sur le canyon est magnifique. Le contraste du vert des arbres et des cultures avec la roche rouge est splendide. Des familles Navajo habitent le canyon et cultivent le fond qui est irrigué par une rivière (à sec en été).

P1090056 P1090057

IMG_5311

Un seul chemin de randonnée permet de descendre au fond du canyon sans besoin de prendre un guide. C’est le White House trail. On descend 360 mètres de dénivelé sur un chemin de 2 km (4 km aller-retour) plus ou moins escarpé et aménagé le long de la falaise… puis on les remonte ! Tout cela pour voir de près la White House, la plus belle ruine du canyon. Et ça vaut l’effort.

P1090070 P1090072 P1090075 P1090080

IMG_5323

IMG_5331 P1090089

Qui arrivera à voir la White House sur cette photo ?
P1090095

Tout au bout de la route, se trouve la vue emblématique du parc : Spider Rock. On a droit à un timide coucher de soleil voilé par les nuages.

P1090102 P1090101

Nous retournons rapidement à Chinle car le resto de l’hôtel ferme à 20h30 le week-end. Comme il n’y a pas grand choix de restos dans le village, on se dépêche. Nous y arrivons à 20h20 ! Il font des réductions pour les enfants donc la note finale est douce : 27$ pour quatre plats et les boissons !