Les hôtels en Utah

Bryce canyon : Ruby’s inn

Bof, bof, bof ! L’aspect Far West du bâtiment principal ne se retrouve pas du tout dans le reste des bâtiments et encore moins dans la déco des chambres. Notre chambre était située dans l’un des bâtiments extérieurs avec les voitures garées au ras des fenêtres. Le chauffage est un gros radiateur soufflant, très désagréable quand il se déclenche en pleine nuit et qu’il souffle sur le lit ! La porte n’est pas étanche et laisse passer l’air (il faisait -6° la nuit mi-avril). Chambre pas très grande mais il y a tout : frigo, micro-ondes, table. Wifi dans la chambre mais le débit est très limité, même pour regarder la météo il faut 1/4 d’heure ! Le resto sur place est correct mais le petit-déjeuner est cher et ce n’est pas un buffet. Piscine couverte chauffée et jacuzzi appréciables après une journée de marche. En dehors des mois d’été, je pense que les chambres situées dans le bâtiment principal sont préférables, à condition de ne pas avoir celles qui donnent sur la piscine car il y a du passage et du bruit.

Zion canyon (Springdale) : Quality inn Montclair

Hôtel assez mignon encerclé par les montagnes rouges de Zion et une belle pelouse. Les chambres sont assez grandes et la literie confortable, par contre la salle de bains est petite. L’accueil est très chaleureux : bons conseils sur les restos de Springdale dont on peut trouver les menus dans une revue à consulter dans chaque chambre (c’est pratique car Springdale est un village rue de 2 miles de long… ça fait 4 miles si on fait les 2 côtés de la rue pour regarder les cartes des restos !). Petit-déjeuner buffet inclus très correct : oeufs brouillés, gaufres à faire soi-même, fruits et gâteaux. Wifi dans la chambre mais débit pas terrible. Piscine ouverte à partir du 1er mai.

Belle vue devant et derrière l’hôtel :

P1010443

Kodachrome Basin SP (Cannonville) : Red Stone cabins
Génial !!! Ces 6 cabanes en bois nichées dans le parc de Kodachrome sont une vraie trouvaille ! Elles sont super confortables (seul bémol : une salle de bain un peu étriquée), bien équipées (mini cuisine, micro-ondes, barbecue, terrasse, TV), face à un panorama magnifique, loin de la foule de Bryce canyon, pas chères… Bref, que des avantages !
Même le petit-déj est inclus. On va chercher ce que l’on veut au buffet dressé dans la petite boutique à l’accueil et on peut manger sur sa terrasse, tranquille.
On pourrait s’inquiéter de la promiscuité des cabines, alors qu’il y a plein de place autour, mais nos voisins étaient tous venus pour goûter à la quiétude des lieux, comme nous. Chacun a respecté le bien-être des autres, dans une ambiance cordiale.

P1040476

Moab : Holiday Inn Express & Suites
Pour 4 nuits, nous voulions un minimum de confort sans pour autant trop casser la tirelire. Nous avons été très satisfaits de cet hôtel et des services : petit-déjeuner complet et varié dans une grande salle agréable, piscine super jolie avec transats et cascade, personnel serviable et souriant, kitchenette dans la chambre. L’hôtel étant perpendiculaire à la route, on n’entend pas la circulation.
Il est à l’entrée nord de la ville, donc il faut un véhicule pour aller dîner dans le centre mais, au pays de la voiture, ce n’est pas un problème.

Mexican Hat : Hat Rock Inn
Un super hôtel qui vaut plus pour la vue et sa piscine que pour ses chambres qui n’ont rien d’exceptionnel. Cela dit, elles sont confortables et on y dort très bien. Il faut à tout prix privilégier les chambres à l’arrière de l’hôtel car elles ont vue sur les falaises qui bordent la San Juan river. Les chambres donnant à l’avant sont au bord de la route.
La piscine est très très agréable, le jacuzzi aussi. Il y a de nombreux transats et la vue est magnifique.
L’hôtel ne propose pas de petit-déj. Il faut soit le prendre au resto à côté, soit prévoir le nécessaire à l’avance (pas grand chose d’autre que la station service pour acheter sur place). Des tables sont disponibles pour s’installer face à la vue sur les falaises et la rivière. Très sympa.

Torrey : Broken Spur Inn
Un hôtel simple mais confortable, avec piscine couverte et un bon petit-déj compris. La vue depuis le balcon est sympa et on est à 5 minutes de route de Capitol Reef (il n’y a aucun hôtel dans ce parc). Il y a un restaurant sur place que nous n’avons pas eu l’occasion de tester.
Le personnel est très sympathique, toujours prêt à donner des conseils sur le secteur. Tous les jours un petit mot pour savoir comment s’est passée la journée ou ce que l’on a l’intention de visiter.

Monticello : Inn at the canyons
Parmi les peu nombreuses possibilités de logement à Monticello, cet hôtel est une bonne option. Il a l’avantage de proposer une belle et immense piscine couverte avec jacuzzi. Les chambres sont standard, confortables, calmes, la salle de bain propre et fonctionnelle avec le lavabo à l’extérieur (dans la chambre). Le petit-déjeuner par contre est basique et servi uniquement jusqu’à 9h. Pas question de faire la grasse matinée !

Hanksville : Whispering Sands motel
Dans ce minuscule village perdu dans le désert de l’Utah, il n’y a pas 50 solutions pour se loger (ni pour dîner, d’ailleurs !). Ce motel remplit son rôle : literie confortable, chambre propre, accueil très gentil. On nous donne un voucher pour prendre le petit-déjeuner au fast-food dans la station service d’à côté. C’est pas banal !
Bien situé pour une étape entre Monument Valley ou Mesa Verde et Capitol Reef ou Bryce canyon. A 30 minutes, ne pas louper Goblin Valley et Little Wild Horse canyon.

Randonnées en famille dans l’Utah

Arches NP – Delicate arch (Utah) : la star du parc se mérite ! Il faut d’abord trouver une place sur le petit parking (donc arriver pas trop tard le soir si on vient pour le coucher de soleil), puis grimper un dénivelé de 150 mètres qui se concentre sur environ 1/3 de la rando. C’est dur pour les mollets mais ça en vaut grandement la peine car le spectacle est à tomber par terre !!! voir les photos.

Emmener beaucoup d’eau car la roche renvoie la chaleur emmagasinée dans la journée et, avec la grimpette en plus, on a chaud et soif.
Départ : Parking de Delicate arch.
Durée : 2 à 3h aller-retour suivant le temps qu’on passe sur place
Note : 5/5

Arches NP – Devils Garden (Utah) : c’est LA rando à Arches NP qui permet de voir le plus d’arches. Le sentier bien aménagé mène à Landscape arch, qui est la deuxième star du parc. Deux détours permettent d’aller voir Pine tree arch et Tunnel arch. Après Landscape arch, il n’y a plus de sentier ; on suit des cairns en pierre et on « affronte » les dénivelés imposés par le terrain (escarpements à escalader). Au bout, on accède à Double O arch, en traversant des paysages et points de vues époustouflants – voir les photos.
Départ : Tout au bout de la Scenic Drive du parc.
Durée : 3h aller-retour
Note : 4,5/5

Arches NP – Fiery Furnace (Utah) : cette randonnée ne peut se faire qu’accompagné d’un ranger ou avec un permis délivré par les rangers. Dans tous les cas, l’accès est très réglementé et limité. Il s’agit d’un endroit sauvage magnifique et il faut que ça le reste !
Comme c’est un vrai labyrinthe et qu’il y a quelques passages délicats, la présence du ranger est plutôt utile et rassurante et les commentaires très intéressants. Pour nous, c’est une rando incontournable qui donne une autre vision du parc – voir les photos. L’inconvénient est qu’il faut réserver longtemps à l’avance.
Départ : Parking de Fiery Furnace viewpoint.
Durée : 3h
Note : 5/5

Corona et Bow tie arches (Utah) : pour accéder à ces deux arches qui se trouvent en dehors d’Arches NP et Canyonlands, au départ de Moab il faut prendre la Potash road (UT-279). L’embranchement se trouve presque en face de l’entrée d’Arches NP, donc sur la gauche en venant de Moab. Cette route panoramique longe le Colorado et regorge de petits trésors (traces de dinosaures, pétroglyphes indiens). Un parking se trouve au départ de la rando. On traverse d’abord la voie ferrée, puis on marche un moment dans du sable avant d’attaquer la partie la plus sportive sur du slickrock. Des marches taillées dans la roche et des échelles permettent de gravir la portions la plus abrupte. A partir de là, on peut déjà voir les deux arches.
Cette randonnée est assez peu fréquentée et très agréable à faire le soir, quand la roche rouge s’embrase et que la deuxième partie du trajet est à l’ombre.
Départ : parking le long du Colorado, sur la droite de la route.
Durée : 2h aller-retour
Note : 5/5

Little Wild Horse Canyon (Utah) : un véritable bijou !
La marche d’approche, entre le parking et le canyon (environ 800m), est un peu pénible car elle se fait en plein soleil et dans du gravier meuble (c’est le lit du canyon). Ensuite, il faut contourner un obstacle par la gauche pour atteindre l’entrée du canyon (grimper sur le promontoire et redescendre un peu plus loin) – voir les photos. Quand les parois se resserrent enfin, c’est du pur bonheur pour les yeux ! Compter environ 5 km aller-retour.
Attention, ne pas entreprendre cette randonnée si la pluie menace. Le canyon très étroit peut devenir un vrai piège mortel !
Départ : Little Wild Horse Canyon road (petit parking sur la droite à environ 7 miles de Goblin Valley State Park).
Durée : 2h30 aller-retour
Note : 5/5

Kodachrome Basin State Park – Panorama trail (Utah) : ce parc est moins connu que ses illustres voisins mais il vaut un détour. Et s’il n’y avait qu’une rando à faire, ce serait Panorama trail ! Cette randonnée regroupe les principales curiosités du parc (alcôve, cheminées en tous genres et de toutes formes, Hat shop, Secret passage, roches multicolores…) et offre une grande diversité de paysages – voir les photos. A faire de préférence en fin de journée pour bénéficier des couleurs chaudes qui font rougir la roche.
Départ : parking juste après le visiter center.
Durée : 2h en boucle
Note : 4/5

Bryce canyon – Navajo loop + Queen garden trail (Utah) : cette magnifique randonnée permet de descendre dans l’amphithéâtre de Bryce canyon, parmi les hoodoos – voir les photos. La partie la plus pentue est du côté de Sunset point ; je recommande donc de commencer par là et remonter vers Sunrise point, pour éviter une fin de randonnée pénible avec la montée vers Sunset point. La jonction entre Sunrise et Sunset se fait par le bord de la falaise, sur un chemin aménagé. Plein de jolis points de vue, passages creusés dans la pierre, écureuils… un enchantement !
Départ : parking de Sunset ou Sunrise point.
Durée : 3h en boucle
Note : 5/5

Zion canyon – Canyon overlook trail (Utah) : une balade agréable et variée qui se termine sur un promontoire offrant un panorama sublime sur le canyon. On crapahute sur les rochers, on passe dans une grotte, sur une passerelle en bois qui surplombe le canyon… Retour par le même chemin – voir les photos.

A faire tôt le matin pour ne pas avoir le soleil en face et pour trouver de la place sur le mini parking !
Départ : parking juste à la sortie du tunnel (dans le sens Springdale > Mount Carmel) ou 50 mètres avant le tunnel si on arrive dans l’autre sens.
Durée : 1h15 aller-retour
Note : 4,5/5

Zion canyon – Riverside walk (Utah) : une promenade sans dénivelé le long de la Virgin river. Tranquille et agréable avec les écureuils pas farouches qui affluent vers la fin de la rando. On fait le retour par le même chemin. Sympa mais pas exceptionnel. Possibilité de continuer dans le lit de la rivière pour The Narrows, en se renseignant à l’avance sur les conditions au Visitor Center.
Départ : Tout au bout du parcours de la navette (arrêt Temple of Sinawava).
Durée : 1h30 aller-retour
Note : 3/5

Zion canyon – Weeping rock (Utah) : courte balade qui grimpe vers une falaise verdoyante, creusée d’une petite grotte, d’où s’écoule de l’eau (sûrement à sec en été). Rien de très spectaculaire, mais la balade est jolie et le point de départ, au bord d’un cours d’eau, représente un endroit agréable pour le pique-nique (pas de tables, cependant).
Départ : descendre à l’arrêt Weeping rock.
Durée : 30 minutes aller-retour
Note : 2,5/5

Zion canyon – Lower Emerald pool (Utah) : c’est la première partie d’une randonnée plus longue qui mène à 3 piscines naturelles. Montée facile vers la première piscine dominée par une falaise d’où coule de l’eau qui provient de Middle pool. On passe derrière le rideau d’eau pour contourner le bassin et poursuivre éventuellement vers Middle et Upper pools (pas fait car plus difficile). Attention, ça glisse et ça mouille à l’arrivée !
Départ : descendre à l’arrêt Zion lodge.
Durée : 1h aller-retour
Note : 2,5/5

USA 2013 : Le bilan

Une semaine après le retour en France, on commence à prendre du recul (même si le retour à la « vraie vie » est difficile !) et les flash-back sur les moments passés et les fabuleuses découvertes font ressortir des préférences… ou pas !

Le livre photos c’est par là

Bilan d’Axel : « j’ai tout aimé sauf la cabane en bois à Yosemite. » Pour lui, certaines randos – pourtant sélectionnées pour leur courte durée – ont paru longues. Il a souvent traîné les pieds pour avancer mais il est finalement content de nous avoir suivi dans ces randonnées dont il garde un bon souvenir.

Bilan de Léo : « j’ai du mal à me décider mais je crois que j’ai préféré, en premier Antelope canyon, en deuxième Bryce canyon, et en troisième Grand canyon. Et notre hôtel à Las Vegas était trop bien aussi, la super grande chambre, le jacuzzi, la télé qui descend dans le bureau… j’ai adoré. C’était tellement bien que j’aurais voulu rester là-bas ! J’aimerais bien y retourner ! »

Léo a fait ses propres photos pour faire un exposé à sa classe et il s’est découvert une passion pour la photo !

Bilan de Laurent : J’ai été bluffé par le côté mythique de Monument Valley, qui rappelle les westerns de mon enfance avec John Wayne, entre autres. On s’attend vraiment à tout moment à voir apparaître une horde d’indiens dans la poussière de sable !! Lower Antelope canyon est étonnant aussi ; c’est le canyon qu’on connaissait le moins avant d’arriver et l’effet de surprise a été total ! Cette cathédrale de roche creusée par les éléments et mise en beauté par la lumière qui s’infiltre en créant des nuances allant du violet au jaune en passant par le orange est surprenant et magnifique… du jamais vu !

Et enfin mon bilan : je m’attendais à découvrir mille merveilles que j’avais déjà vues dans des films ou en photo, mais en réalité c’est encore mieux et encore plus grandiose. Finalement, les deux lieux qui m’ont procuré le plus d’émotion sont ceux que je connaissais le moins : Antelope canyon et Bryce canyon. Quel émerveillement face à ces œuvres d’art façonnées par Dame Nature !

Antelope canyon, Page AZ

Evidemment, le Grand canyon et Monument valley m’ont marquée aussi, c’est beau, c’est grand, c’est mythique, et après avoir vu ces paysages dans les films, nous on y était en vrai !

Le désert de la Vallée de la Mort et le désert de Mohave évoquent les moments de solitude de notre voyage 😉 Des lignes droites à n’en plus finir et le réservoir d’essence qui se vide à vue d’oeil… délicieuse désolation minérale qui laisse des souvenirs mitigés entre inquiétude (celle de trouver une pompe à essence et de ne surtout pas tomber en panne ici) et incrédulité face aux routes désertes sur lesquelles on peut rouler sans prendre un virage pendant 3/4 d’heure.
J’ai également découvert un peuple adorable, avec des facilités de communication étonnantes et très serviable. Je pensais que cet état d’esprit était propre à New-York, qui est si cosmopolite, mais on le retrouve partout dans l’ouest. La cordialité, le respect et le patriotisme sont foncièrement ancrés en eux. Pas besoin de chercher son chemin sur un plan ou de demander à prendre une photo de nous quatre, ils proposent spontanément leur aide.

Il est difficile de se replonger dans le quotidien et le boulot en rentrant ! On est encore un peu là-bas… et prêts à repartir !!!!!

L’ouest américain : J-15 !

Le départ approche à grands pas !!!

Les valises sont sorties, il n’y a plus qu’à les remplir 😉 Il nous reste encore quelques bricoles à acheter, faire un tour à la pharmacie pour acheter les produits de base en cas de pépin (maux de ventre, de tête, ampoules, etc.) – car aux États-Unis les médicaments sont bien plus chers qu’en France – fignoler le magnifique road-book que j’ai préparé… et on sera prêts à partir !

Le road-book, c’est ça :

Couv de Road-Book Pages de Road-BookUne sorte de compilation d’infos pratiques piochées dans les guides de voyage et sur Internet pour se donner des repères et ne pas passer à côté de l’essentiel. Merci Google maps pour le calcul des étapes !

Comme la date approche, on surveille la météo locale ! Et donc, la météo semble s’améliorer à Bryce canyon. Ça fait plusieurs jours qu’il fait beau et les températures remontent un peu donc la neige fond (ce sera plus pratique pour les randos !). Je surveille avec la web cam du Ruby’s inn. Idem pour Yosemite et Grand canyon, les web cams des Parcs Nationaux sont bien pratiques pour voir le temps qu’il fait et vérifier l’enneigement.

Par curiosité, je regardais hier les tarifs des hôtels à San Francisco et Las Vegas, pour voir si, en dernière minute, les prix avaient tendance à baisser ou plutôt augmenter. A Las Vegas c’est à peu près stable mais, à San Francisco, l’augmentation est impressionnante. Les hôtels auxquels je m’étais intéressée il y a 3 ou 4 mois ont doublé leurs prix !!! De 800$, ils sont passés à 1500 ou 1700$. 

La route 89, au sud de Page, qui a été emportée suite à un glissement de terrain mi-février ne sera pas praticable, mais nous pourrons quand même aller jusqu’à Horseshoe bend… Oufff ! En revanche, pas possible d’aller sur les rives du Colorado vers Lees Ferry à moins de faire un détour considérable. A Yosemite, la route de Mariposa Grove qui mène à la forêt de séquoias géants est partiellement ouverte… espérons que dans un peu moins d’un mois ce sera bon.

L’ouest américain : J-30

Départ dans 4 semaines tout pile !!! Le stress commence à monter… mais je ne sais pas pourquoi, tout est réservé, on a tout ce qu’il faut, mais plus le départ approche, moins je dors ! Sûrement la crainte d’avoir oublié quelque chose…

Je commence à regarder la météo dans les différents lieux qu’on va visiter : 25° à Las Vegas, 32° dans la Vallée de la Mort, 19° à Zion et Page, 17° à San Francisco, 12 petits degrés au Grand Canyon et à Bryce canyon (et ça caille le matin : -1°, -3°). Mais quand je vois la météo en France en ce moment avec la neige dans le Nord et en Normandie, et -10° à Lille, finalement je relativise !

On commence à acheter et rassembler ce qu’il faut qu’on emmène : photocopie de tous les documents importants (passeports, permis de conduire, résas d’hôtels et voiture, billets d’avion), adaptateur de prise, pharmacie de base, chaussures de rando pour les enfants (celles de l’été dernier sont déjà trop petites, Grrrr !), cartes SDHC grande capacité… et une valise supplémentaire.