24 juillet – Retour à Monument Valley

3 ans après notre première visite, nous voici de nouveau prêts à rouler sur la piste de 17 miles de Monument Valley pour nous retrouver dans ce décor de western mythique.

Mais avant, nous devions faire la rive nord du Canyon du Chelly… sauf que les enfants ont fait de la rébellion et demandé (exigé !) une grasse matinée. Du coup, ils ont eu le droit de se lever à 9h et même de faire un tour à la piscine. Et finalement, ils ont raison, on est en vacances après tout !

Il est presque midi quand nous nous mettons en route. Et quelle route ! Bien avant d’arriver à Monument Valley, les paysages sont superbes.

P1090103

P1090105

A Kayenta, nous visitons le petit musée dédié aux code talkers Navajo durant la seconde guerre mondiale. Les américains utilisaient la langue Navajo pour que leurs messages ne soient pas compris des ennemis. Il y a des hogans (habitations traditionnelles en cèdre et terre) devant le musée. La ville nous a semblé moins glauque que lors de notre passage en 2013. Il faut dire que le temps était couvert et qu’il y avait un vent à décorner les boeufs qui faisait voler la poussière… pas les meilleures conditions pour apprécier l’endroit. Mais ne nous emballons pas, Kayenta est toujours une ville où l’on ne fait que passer car il n’y a pas grand chose à y faire.

P1090109 P1090108

Après avoir fait quelques courses au Basha’s et enchainé avec un pique-nique un peu tardif, nous pénétrons enfin dans l’antre de John Ford, prêts à suivre les traces de John Wayne avec notre cheval de fer ! Par-rapport à notre visite en avril 2013, le soleil et la chaleur sont bien plus présents. Et il y a moins de vent ; la dernière fois, les nuages étaient roses, teintés du sable rouge envolé de Monument valley.

P1090125 P1090137P1090131 P1090138 P1090143 P1090148

Papa, voilà une photo de la voiture de plus près :

P1090130

Ce soir, c’est à Mexican Hat que nous dormons. Ca se trouve à moins d’une demie-heure de Monument Valley, vers le nord, en Utah juste après la « frontière » de l’Arizona et de la réserve Navajo. Nous logeons au Hat Rock Inn, dans une chambre avec vue sur les falaises rouges au pied desquelles coule la San Juan river. Très bucolique !

La piscine aussi donne sur la San Juan river et ses falaises. Un décor parfait… sauf peut-être les faux palmiers en plastique…

IMG_1573

Pour dîner, nous optons sans hésiter pour le Swingin Steak : un restaurant en plein air où on déguste des steaks hyper tendres, cuits sur un barbecue à balancier ! Fallait y penser ! Comme ça la viande ne crame pas et reste juteuse. Avec la vitesse, c’est un peu flou mais le principe c’est que la grille passe au-dessus des flammes dans un va et vient permanent. Il faudra y penser pour la fête des écoles 🙂

P1090154

Au fait, Manue, à Monument Valley nous avons retrouvé nos amis asiatiques ! Les pauvres, comme ils sont en voyage organisé en bus, ils doivent obligatoirement prendre les visites guidées (le bus ne peut pas rouler sur la piste). Ils sont dans des pick-up grands ouverts et mangent la poussière dégagée par le vent et les autres véhicules. Pour une fois, je les plains !

23 juillet – Le canyon de Chelly

Nous avons passé une bonne nuit à l’Econo Lodge old town d’Albuquerque. Un peu écourtée par les voisins lève-tôt mais la gentillesse des gérants a vite fait oublier ce détail. Ils nous ont proposé des bouteilles d’eau et des fruits pour la route. Sympa.

Après un arrêt pour quelques courses à Grants, nous nous arrêtons à Window Rock. Ce village Navajo est niché au pied d’une falaise trouée d’une belle arche.

P1090053

Le Hubbel Trading Post, à Ganado, offrant des tables de pique-nique à l’ombre, nous choisissons d’y sortir notre glacière.

P1090054

Vers 15h, nous nous enregistrons au Holiday Inn de Chinle et piquons une tête dans la piscine super agréable et chaude de l’hôtel. C’est la plus chaude dans laquelle nous avons eu l’occasion de nous baigner. Toutes les autres étaient fraîches – voire froides – alors qu’il fait près de 40° tous les jours… comprends pas !

IMG_1571

Vers 16h30, nous prenons le chemin du Canyon de Chelly dont l’entrée se trouve tout près de l’hôtel. Après une fausse route en direction de la rive nord du canyon, nous faisons demi-tour et trouvons la route de la rive sud. Chaque point de vue sur le canyon est magnifique. Le contraste du vert des arbres et des cultures avec la roche rouge est splendide. Des familles Navajo habitent le canyon et cultivent le fond qui est irrigué par une rivière (à sec en été).

P1090056 P1090057

IMG_5311

Un seul chemin de randonnée permet de descendre au fond du canyon sans besoin de prendre un guide. C’est le White House trail. On descend 360 mètres de dénivelé sur un chemin de 2 km (4 km aller-retour) plus ou moins escarpé et aménagé le long de la falaise… puis on les remonte ! Tout cela pour voir de près la White House, la plus belle ruine du canyon. Et ça vaut l’effort.

P1090070 P1090072 P1090075 P1090080

IMG_5323

IMG_5331 P1090089

Qui arrivera à voir la White House sur cette photo ?
P1090095

Tout au bout de la route, se trouve la vue emblématique du parc : Spider Rock. On a droit à un timide coucher de soleil voilé par les nuages.

P1090102 P1090101

Nous retournons rapidement à Chinle car le resto de l’hôtel ferme à 20h30 le week-end. Comme il n’y a pas grand choix de restos dans le village, on se dépêche. Nous y arrivons à 20h20 ! Il font des réductions pour les enfants donc la note finale est douce : 27$ pour quatre plats et les boissons !

22 juillet – White Sands et Albuquerque

Au réveil, le ciel est bien bleu. Nous quittons rapidement notre hôtel, sans regret (je n’ai pratiquement pas dormi de la nuit à cause de la clim tellement elle était bruyante au démarrage). Direction White Sands pour des photos avec le ciel bleu et de la végétation. En effet, sur l’Alkali flat trail, que nous avons fait hier, il n’y a pas de végétation car les dunes sont trop hautes et ensevelissent les plantes.

Notre voiture est la seule sur le parking.

P1090022 P1090023 P1090028 P1090030

Les racines des buissons forment des monticules solides lorsque la dune se déplace. Cela sert de refuge aux animaux du désert.

P1090039

Plus elles sont basses, plus les dunes sont recouvertes de végétation.P1090040

Après un contrôle de la police des frontières pour vérifier que nous ne cachons pas de passager clandestin ni de substance illicite, nous pique-niquons dans un village au nom surprenant : Truth or consequences. C’était le nom d’une émission dans les années 50 et la ville qui osait se rebaptiser ainsi voyait l’ensemble des émissions tournées dans ses rues. Bizarre. En tous cas il y a un parc sympa avec des tables ombragées pour déjeuner.

Nous arrivons en début d’après-midi à Albuquerque où nous faisons un tour dans la vieille ville, à deux pas de notre hôtel. Ce quartier ancien est petit mais mignon. On y trouve plein de patios et arcades, des arbres, des fontaines… Par contre, avec 41° on a longé les murs et cherché l’ombre !

P1090042 P1090046 P1090047 P1090049 P1090050 P1090051

Le Nouveau-Mexique célèbre le « Day of the death », tradition mexicaine. C’est début novembre mais on voit des têtes de mort et squelettes même en été.

P1090048

Nous dînons au Church street café, dans la vieille ville. Les fajitas sont très bonnes et le patio à l’arrière du resto est super joli. Quand on voit la façade toute étroite, on ne s’imagine pas que le bâtiment soit si grand ni qu’il cache un joli jardin à l’arrière.

Demain nous changeons d’Etat. Nous partons pour l’Arizona… où de gros orages sont annoncés !

Les hôtels en Arizona

Phoenix / Mesa : Best Western Mezona inn

Motel classique avec une belle piscine. Les chambres sont très basiques mais la literie est excellente. Le petit-déjeuner est un buffet est assez complet et bon : oeufs brouillés, bacon grillé, gaufres à faire soi même, toasts, etc. mais la salle est toute petite. Wifi dans la chambre. Le motel est en U avec la piscine au milieu donc pour éviter d’avoir les voitures qui démarrent à toute heure devant sa chambre, il faut demander une chambre donnant sur la cour ou la piscine, ce qui évite en même temps de subir les bruits de la rue.

Sedona : Kings Ransom

Un bel hôtel style Adobe dans un environnement de toute beauté. Le jardin et les abords de la piscine sont très soignés et agréables avec en toile de fond les roches rouges de Sedona. Le jacuzzi est abrité par une jolie pergola. La chambre est plutôt basique mais grande, la literie n’est pas géniale. Au petit-déjeuner, pas d’oeufs brouillés ni bacon mais gaufres, oeufs durs, céréales, muffins… Wifi dans la chambre mais débit pas terrible.

Sedona

Grand Canyon : Maswik lodge

Un grand chalet en bois dans la forêt, plutôt sympa, mais petites chambres assez sombres et literie pas top. Pour une nuit c’est correct, et puis 92 $ pour 4 personnes à 400m de la rive sud du Grand Canyon, ce n’est pas si cher quand on voit les prix pratiqués par Xanterra dans ses autres hôtels. Pas de wifi dans la chambre mais dans le lobby de l’hôtel. La restauration à la cafétéria du Maswick n’est pas terrible et relativement chère mais il n’y a pas grand choix : soit les restos des autres hôtels qui sont plus chers soit le Général store mais il n’y a pas de micro-ondes dans la chambre pour faire chauffer un plat. Pas de piscine mais des biches et des cerfs qui viennent dire bonjour le matin !

Monument valley : The View

Wahou !!! L’hôtel est sur le site même de Monument Valley avec une vue sur les mittens dont on ne se lasse pas, parfait pour assister au coucher du soleil depuis la terrasse de la chambre. Attention à prendre une chambre assez loin du lobby, même si elles sont un peu plus chères, pour avoir une vue dégagée sinon il y a le resto qui gêne. Hôtel assez classe, chambres grandes, propres (pas évident avec la poussière et le sable qu’il y a dans le coin) et joliment décorées. Grande salle de bains très agréable avec des serviettes épaisses et douces ! La literie est très confortable. Restaurant très bien qui pratique des prix corrects vu la situation. Pas de wifi dans les chambres mais dans le lobby de l’hôtel ; cela dit, on captait très bien dans notre chambre pourtant située assez loin du lobby. Même si cet hôtel est un peu cher, on n’est pas volé car il est vraiment très bien, donc bon rapport qualité-prix. Après avoir pris un bon bain, notre apéritif sur la terrasse de notre chambre en regardant le soleil se coucher est un des meilleurs souvenirs de notre voyage.

P1000958

P1000940

Chinle : Holiday Inn Canyon de Chelly

Au sein de la nation Navajo, la ville de Chinle est triste à mourir. L’Holiday Inn semble comme une oasis au milieu de paysages désertiques et maisons en tôle. Les chambres, standards, sont confortables. La piscine est super : grande, entourée de nombreux transats, et très propre. Le restaurant de l’hôtel sert le petit-déjeuner et le dîner. C’est très bon et les prix sont corrects. Quand on a des enfants de moins de 12 ans, il faut demander un voucher à la réception pour qu’ils bénéficient d’un repas gratuit (valable pour le dîner comme pour le petit-déj).

Page : Marriott Courtyard at Lake Powell

Parfait !! Un joli hôtel style Adobe aux abords très soignés. Notre chambre était grande, propre et très agréable avec un petit balcon donnant sur la piscine et le jardin (de l’autre côté du couloir, on a vue sur le parking ou la route). La literie est très confortable. Bien que le check-in était à partir de 16 heures, on a pu avoir notre chambre dès 13 heures sans payer de supplément. La piscine et le jacuzzi sont très agréables (demander des serviettes à la réception). Le petit-déjeuner est très complet et très bon, servi dans une belle et grande salle agréable… le meilleur petit-déjeuner de notre séjour de 3 semaines. Wifi dans la chambre et débit rapide.

P1000993 P1000994