27 juillet – Island in the sky via Shafer Trail

On ne se lasse pas des roches rouges de Moab ! La tentation est trop forte, on ne peut pas passer devant Arches National Park sans s’arrêter. Nous entrons dans le parc après quelques minutes d’attente car il y a du monde. Nous nous concentrons uniquement sur la partie des Windows, que nous avions fait assez rapidement lors de notre passage en 2014 et en soirée. Le matin, la lumière éclaire l’arrière des Windows et Turret arch. Le paysage est sublimé par le soleil et, surtout, on peut faire des photos de Turret arch avec South Windows au premier plan, ce qui, entre nous, vaut la grimpette dans les éboulis de rochers pour prendre de la hauteur !

Bon, par contre, je dois avouer que j’ai eu du mal à me limiter dans le choix des photos aujourd’hui. Il y en a pas mal, je préfère vous prévenir…

D’abord, Park Avenue et ses buildings de pierre :P1090237_DxOstandard_DxOstandard

Sur la route menant aux Windows :

P1090261_DxOstandard

P1090263_DxOstandard

Balanced rock

P1090242_DxOstandard

Turret arch

P1090255_DxOstandard

North et south windows

IMG_5489_DxOstandard

La vue de la mort qui tue !!!

P1090250_DxOstandard

Deux touristes français

Nous continuons notre balade vers Island in the sky, la partie nord de Canyonlands. Après le pique-nique, nous faisons une balade digestive au bord du canyon, à Grandview point.

P1090266_DxOstandard

The tourist’s tuch !

IMG_5514_DxOstandard P1090268_DxOstandard P1090270_DxOstandard

Puis viens l’heure de s’attaquer au Shafer trail et à la Potash road. Pour une fois, c’est la voiture qui fait le boulot ; nous on se repose…
Enfin presque ! La jambe droite de Laurent est quand même bien sollicitée aussi et moi je contracte tous les muscles de mon corps pendant les 3 heures que dure notre road-trip vers Moab ! Pour des débutants comme nous, la piste très roulante au début, bien que sacrément pentue, devient parfois difficile quand on arrive sur la Potash road. On roule par endroits directement sur la roche et ses aspérités, on passe quelques marches, des trous, des zones caillouteuses qui secouent, des portions de boue séchée pleines d’ornières… Un pur bonheur quoi ! Malgré la conduite prudente de Laurent, le dessous de la voiture frotte une fois et tape une fois sur un rocher. Quelques minutes après, la voiture se met a avancer par à-coups. Ce n’est pas le moment ni l’endroit pour tomber en panne, nous sommes encore à 20 miles de Moab !!! Mais je vous rassure, finalement tout va bien 🙂

P1090273_DxOstandard

Au début, on se dit que ça fait haut à descendre (on voit la piste en bas)

P1090278_DxOstandard

P1090281_DxOstandard On traverse de superbes paysages et nous sommes pratiquement seuls. La piste est très peu fréquentée. Nous faisons juste un petit aller-retour sur White Rim trail pour aller jusqu’au point de vue sur la rivière Colorado. L’eau est tellement marron qu’elle se confond avec la terre.IMG_5521_DxOstandardP1090282_DxOstandardP1090291_DxOstandardP1090289_DxOstandard

 

P1090292_DxOstandard

Je n’ai pas pris de photos des passages les plus critiques de la piste (tout le monde était un peu tendu dans ces moments-là) mais voici quand même quelques exemples :

P1090296_DxOstandard

Ce n’est pas flagrant sur la photo mais le rocher au premier plan fait une marche

P1090301_DxOstandard

Juste avant de retrouver la route bitumée (ahhh quel soulagement !), on passe à côté des bassins de décantation de potasse, d’où le nom de Potash road. Il y a un gros gisement à Moab. Le bleu vif des bassins tranche avec le rouge des roches, c’est très beau.

P1090298_DxOstandard P1090299_DxOstandard P1090300_DxOstandard

Puis on longe le Colorado qui commence à refléter les falaises qui l’entourent avec le soleil qui baisse dans le ciel.

P1090302_DxOstandard P1090303_DxOstandard P1090304_DxOstandard P1090305_DxOstandard

Il est 18h30 quand nous arrivons à l’hôtel. Quelle journée !

Ca vaut bien un bon plat de lasagnes et un pichet de bière chez Pasta Jays’ pour se requinquer 🙂