9 juillet – Goblin valley, Little Wild Horse canyon et Capitol Reef

La traversée du désert…

Ce matin, nous avons pris le petit-déjeuner… à la station service, toujours chez Stan’s burger shak ! On ne s’en passe plus 😉 En fait, c’est surtout qu’on n’a pas trop le choix !

A 8h45, nous avons pris la direction de Goblin Valley state park, sans trop de regret de quitter Hanksville. Ce petit parc, qui ne ressemble à aucun autre, est peuplé de rochers en forme de champignons, ou de gnomes, c’est comme on veut. C’est fou ce que l’érosion peut créer comme paysages originaux. On se croirait sur une autre planète ! Les garçons ont adoré courir, se cacher et grimper entre les rochers. Ils seraient bien restés plus longtemps mais il commençait déjà à faire chaud et il n’y a pas d’ombre.

Goblin Valley SP, Utah Goblin Valley SP, Utah Goblin Valley SP, Utah Goblin Valley SP, Utah

Goblin Valley SP, Utah

Juste à 5 ou 6 miles de là, se trouve Little Wild Horse canyon. C’est un slot canyon (canyon très étroit sculpté par l’eau), dans lequel on peut marcher s’il n’y a pas de pluie annoncée (sinon, c’est hyper dangereux car l’eau monte très vite). Donc, en sortant de Goblin Valley, on se renseigne auprès du ranger de service, qui nous déconseille d’y aller car il y a 20% de risque de pluie aujourd’hui. Mince alors !!

On lève le nez et on ne voit que du ciel bleu avec 3 ou 4 petits nuages de rien du tout. D’ailleurs, sur les photos de Goblin Valley ci-dessus, il n’y a pas trace d’un nuage menaçant (et elles ne sont pas retouchées !). On décide quand même d’aller voir comment se présente la rando dans ce slot canyon… et on y passe finalement 2 heures géniales, sans une goutte de pluie !

Le plus dur est la marche d’approche dans le lit asséché de la rivière. On marche dans du gravier, en plein soleil, sur environ 800 mètres. C’est à cet endroit qu’on a vu le 2ème serpent du séjour et un gros lézard (au moins 35 cm). Le reste de la rando est du pur bonheur !

P1040183

Ensuite, on se heurte à un obstacle : un grand trou. Et quand on est dans le trou, on s’aperçoit que l’obstacle est véritablement juste après, car l’entrée du canyon est bouchée par un amas de pierres !

Little Wild Horse Canyon, Uta

Little Wild Horse Canyon, UtaOn fait donc demi-tour pour trouver un autre accès. Une dame qui attend là, nous dit que sa famille est montée sur la paroi à gauche qui fait un aplat. On suit donc ses conseils, on se débrouille pour redescendre plus loin, et c’est parti !Little Wild Horse Canyon, UtahLittle Wild Horse Canyon, Uta Little Wild Horse Canyon, Utah Little Wild Horse Canyon, Utah Little Wild Horse Canyon, Utah

Little Wild Horse Canyon, Utah

Little Wild Horse Canyon, Uta

GOPR1358 from Famille MORIN on Vimeo.

2blog-P1040222

Pour le pique-nique du midi, comme on repassait par Hanksville pour se rendre à Capitol Reef, où pensez-vous que nous avons mangé ??? Et oui, sur la table de pique-nique d’une station service. Mais pas la même pour ne pas se lasser ;-).

Factory butte, Utah

En début d’après-midi, après avoir roulé au milieu de paysages lunaires composés de roche grise, on retrouve des roches rouges à Capitol Reef national park. La route panoramique suit un plissement géologique très coloré et différent de ce qu’on a vu jusqu’à présent. Le parc a été habité par les amérindiens, puis par les mormons. On y trouve des témoignages gravés dans la roche : des pétroglyphes indiens et le Pioneer register, une falaise sur laquelle les pionniers mormons ont gravé leur nom pour marquer leur passage.

P1040233

P1040261

Capitol Reef NP, Utah Capitol Reef NP, Utah Capitol Reef NP, Utah Capitol Reef NP, Utah

Capitol Reef, Utah

Capitol Reef, Utah

A l’entrée du parc, la rivière Fremont et la Sulphur Creek créent une oasis où on peut observer la faune. On a eu la chance de voir des marmottes à ventre jaune (énormes ! Je ne croyais pas ça aussi gros et je ne pensais pas en trouver sous ce climat semi-aride) et une biche avec son petit.

P1040280

P1040242

Demain on continue l’exploration de Capitol Reef dans la matinée, puis on part pour Kodachrome Basin state park. On passe 2 nuits là-bas, dans une cabane en bois au milieu de nulle part… et sans wifi !! Donc il faudra attendre le 12 juillet (le 13 en France) pour la suite de nos aventures !

Bilan : certes, nous aurions dû écouter le Ranger et ne pas tenter le diable en s’engouffrant dans un slot canyon par risque de pluie, mais :
1) il n’y avait que 20% de risque de pluie
2) on était le matin et les orages éclatent généralement l’après-midi
3) on court vite !

Une réflexion au sujet de « 9 juillet – Goblin valley, Little Wild Horse canyon et Capitol Reef »

  1. Coucou les globe trotteurs !

    Merci mon Laurent pour ton SMS! Virginie tes photos sont vraiment sublissimes ! Mes 2 gnomes préférés, vous êtes épanouis ! Trés bonne continuation pour ces magnifiques vacances à tous les 4 et continuez de nous envoyer notre petite part de rêve quotidienne !!! Pleins de gros bisous.

Laisser un commentaire