5 juillet – Canyonlands, Dead Horse Point et Delicate arch

Island in the sky… comme il porte bien son nom ce parc vertigineux !

Ce matin, le réveil a été utile pour nous réveiller à 5h45. On a bien pris le rythme américain et les levers sont plus tardifs !!! Ca ne sera pas comme ça tous les jours, mais là il fallait partir tôt pour avoir de belles couleurs à Mesa arch et éviter les grosses chaleurs du milieu de journée. Direction donc Dead Horse Point, puis la partie nord de Canyonlands, la bien nommée Island in the sky, en commençant pas la seule arche du parc : Mesa arch.

D’abord Dead Horse Point, un parc d’Etat qui offre un point de vue sublime sur le Colorado et que l’on voit dans Mission Impossible 2 et à la fin de Thelma et Louise :

Dead Horse Point

Dead Horse Point

Puis Canyonlands (sur la photo devant le panneau d’entrée, les garçons font la grimace car ça grouillait de moucherons qui nous attaquaient !).

Canyonlands NP

Canyonlands NP

Canyonlands NP, Mesa arch

Canyonlands NP, Mesa archAvec la GoPro, ça donne ça :
Mesa-Arch-GoPro Après cette petite visite à Mesa arch, les points de vue sont tous plus beaux les uns que les autres. La vue porte loin sur les Needles et the Maze, les autres secteurs du parc de Canyonlands. Le paysage façonné par le Colorado et la Green river est saisissant.

Canyonlands NP

Canyonlands NP

Canyonlands NP, Chimney rock

Canyonlands NP

Canyonlands NP

Comme d’hab, pause repas au frais dans la chambre d’hôtel, piscine et petite sieste. En fin d’après-midi, on croise les doigts pour que les nuages ne soient pas trop nombreux dans la soirée. Car ce soir c’est le grand soir. Le soir où l’on a rendez-vous avec une star : l’arche emblématique de l’Utah, celle que l’on trouve sur les plaques d’immatriculation de l’Etat, toutes les cartes postales et même les fonds d’écran Google ! J’ai nommé Delicate arch.

On arrive à trouver la dernière place disponible sur le parking et à 17h15, on se met en route. La marche d’approche est très jolie mais assez difficile car ça grimpe sec à même le slickrock qui peut être glissant. La chance est avec nous car un nuage cache le soleil pendant presque toute l’ascension, ce qui nous permet de ne pas avoir trop chaud (il fait quand même plus de 35° en cette fin de journée).

Sur la première photo ci-dessous, on devine les gens qui montent sur le slickrock en haut à gauche. C’est le prix à payer pour voir la star de l’Utah !

Approche-delicate-arch Approche-delicate-arch2

On a bu chacun un litre d’eau dans la montée, qu’on a perdu simultanément en transpiration ! Mais tous ces efforts valent le coup pour avoir le privilège de voir Delicate arch de tout près. Surtout que le nuage qui nous a préservés durant les 45 minutes de montée, laisse place au soleil dès notre arrivée.

Arches NP, Delicate arch

Arches NP, Delicate arch

Arches NP, Delicate arch

Pour reprendre des forces avant de redescendre, et surtout pour profiter pleinement du moment, on s’organise un petit apéro dans ce cadre magnifique.

Arches NP, Delicate arch

Là on a l’impression qu’on est presque seuls au Monde… mais en réalité, on se croirait sur le quai du métro aux heures de pointe !!! J’exagère un peu mais il y a quand même pas mal de monde et un défilé incessant de personnes qui vont se photographier sous l’arche en attendant le coucher du soleil.

Arches NP, Delicate arch

Arches NP, Delicate arch

On a croisé une bonne vingtaine de personnes qui montaient vers Delicate arch alors que nous étions presque de retour au parking. Comme nous sommes partis d’en haut à 20h30 et que le soleil se couche à 20h50, ils ont dû voir l’arche dans l’ombre. Faire tous ces efforts pour finalement louper le meilleur moment… Pffff !!!

On se couche tôt, surtout Axel qui n’en peut plus ! Et demain, une autre rando toute aussi physique nous attend, alors il faut reposer les jambes.

Bilan : Canyonlands est comparable au Grand Canyon mais on a préféré car, comme c’est moins étendu, on mesure mieux les différences de niveaux. Et on a trouvé ce parc plus joli que le Grand Canyon (mais c’est bien quand même, hein, le Grand Canyon !).
Et Delicate arch… ahhh que c’est beau !!!