25-29 avril – San Francisco

San Francisco, le bout du voyage…

Hi folks !

  • 25 avril : On est arrivé en fin de matinée à San Francisco en passant par la Silicon valley (mais on n’a trouvé que Apple et l’université de Stanford, pas de Google ni Facebook sur notre route… on n’avait pas pensé à relever les adresses exactes, on pensait tomber dessus facilement).

On a longé la côte et Ocean Beach, puis traversé le Golden Gate Park avant d’avoir le plaisir de rouler sur le fameux Golden Gate Bridge. Après les deux arrêts photo incontournables, mais dans la brume, à Vista point (à droite du pont) et à Conzelman road (à gauche), on a fait demi-tour pour passer une seconde fois sur le pont. J’avais préparé mes 6 $, pensant pouvoir payer le péage en cash à une caisse… mais il n’y a plus de caisse !  Il faut désormais payer à l’avance dans des boutiques ou des kiosques ou avoir le pass. Encore fallait-il le savoir, et le prévoir, donc on a filé sans payer !!! Il n’y a pas de barrière, les indications ne sont pas claires et en plus on se faisait méchamment klaxonner.
Edit : Lorsqu’on a rendu la voiture, le loueur nous a dit qu’on pouvait payer sur le site internet mais il faut indiquer une adresse aux USA… pas simple tout ça !! On attendra l’amende 🙁
Edit bis : finalement, pas d’amende mais Dollar Rent a car nous a facturé 16 €

Golden gate bridge

On a quand même continué notre découverte de San Francisco en voiture : les Painted ladies – 6 maisons qui ont survécu à l’incendie consécutif au tremblement de terre en 1906 – Lombard street, ses virages et ses jolis massifs fleuris, puis on a roulé au hasard des rues pentues… Ensuite on a déposé nos bagages à l’hôtel Mayflower (notre chambre était prête avant 15h), puis on a rendu notre Ford Escape en 10 minutes. Je pensais qu’on aurait une réflexion, voire un supplément à payer, car on n’a jamais lavé la voiture et elle était plutôt sale mais le gars n’a rien dit.

San Francisco, painted ladies

C’est à pied qu’on a poursuivi notre visite de Frisco : Grace cathedral, le Cable car museum, un bout de Chinatown (on fera le reste demain, samedi il paraît qu’il y a un marché dans la rue), le quartier financier et sa Transamerica Pyramid tower, et enfin le Ferry building. Le temps était couvert en début de journée, comme c’est souvent le cas ici, mais ensuite il n’y avait plus un nuage. Par contre, ça caille un peu, il y a du vent !

San Francisco, cable car San Francisco, Chinatown San Francisco

A 18h on avait soif, mais aux USA on ne trouve pas de bars comme en France ; ici on sert à manger partout et toute la journée. On s’apprêtait à aller au Cafe Zoetrope (chez monsieur Coppola) quand on a vu, de l’autre côté de Columbus avenue, une enseigne familière : Bask. Ni une ni deux, on y va ! Le patron et son associé sont bien basques, on le voit au premier coup d’œil et on l’entend à leur accent anglo-basque aussi ! On a passé un agréable moment à discuter avec le patron, très sympa, et en plus on y a bien mangé.

Pour retourner à l’hôtel, on a traversé de nouveau Chinatown en passant par Grant street qui est constellée de lampions chinois… on se croirait de l’autre côté de l’océan Pacifique !!

San Francisco, Chinatown P1020111 P1020121

San Francisco, Chinatown

Quand le folklore chinois rencontre la rigueur des buildings du quartier financier :

San Francisco, Chinatown

  • 26 avril : on continue la visite de San Francisco et on commence la journée en prenant le fameux cable car. C’est un moyen de transport qui a quasi disparu après le tremblement de terre de 1906 car les lignes étaient très endommagées et, lors de la reconstruction de la ville, les cable cars on alors été remplacés par des véhicules électriques plus modernes et plus rapides. Seules 3 lignes ont été conservées ; elles sont aujourd’hui classées Monument historique. Le chauffeur d’un cable car à l’arrêt a insisté pour nous prendre en photo afin qu’on soit tous les quatre dessus (il a du en prendre au moins 6 sous tous les angles !!). Super gentil !

San Francisco, cable car

On s’arrête vers Lombard street pour arpenter les pentes très raides du quartier de Russian Hill (montagnes russes… tu m’étonnes !). Après la première côte, on a déjà les jambes et le souffle coupés !!! C’est un quartier chic avec de belles maisons et des allées piétonnes qu’on pourrait ne pas voir si on n’en connaissait pas l’existence tellement elles sont cachées par la végétation. De temps en temps, en haut d’une rue ou d’un escalier, on aperçoit l’île d’Alcatraz… beaucoup moins bucolique que ces petites allées fleuries !

San Francisco San Francisco, Macondray lane

Petite expérience photographique pour se rendre compte de la pente :

P1020140

P1020141

Dans le coin, on a trouvé un garage qui ferait ton bonheur papa :

P1020134

Comme ce quartier est fatigant à visiter, on l’a quitté pour les quais : Pier 45, Fisherman’s Wharf, Hyde street pier… Un passage par le musée mécanique a ravi les enfants (et Laurent !) qui ont joué quelques quarters dans des jeux anciens. C’est un quartier ultra touristique où tout est plus cher qu’ailleurs et pas franchement attirant. Le seul intérêt du Pier 39 est la colonie de lions de mer qui squatte les pontons (les restos sont chers, notamment le Sea lions café où nous avons assez mal mangé pour assez cher, mais avec la vue sur les otaries qui se chamaillent sans arrêt et sont donc plutôt drôles à regarder). L’autre intérêt du quartier, c’est le musée maritime et ses bateaux historiques sur Hyde street pier. En y allant, j’avais le regard perdu au loin sur les petits bateaux de pêche et le Golden Gate Bridge en arrière plan, à l’affut d’une belle vue à prendre en photo, lorsque tout à coup j’entends un « WOUHAAAA » sec et sonore auquel je répond par un « AAAAAAAH » effrayé et tout aussi sonore !!! Les gens sont morts de rire et applaudissent sur le trottoir d’en face ! J’avais lu sur un blog qu’un type s’amuse à faire peur aux passants caché derrière des buissons sur le trottoir… mais point de buissons ni d’arbres à cet endroit et, entre nous, je n’y pensais plus. En fait, il est juste assis avec quelques feuillages devant lui. C’est malin !!

Les tas marrons sur la photo de dessous, ce sont les lions de mer entassés les uns sur les autres !

San Francisco, Pier 39

San Francisco

San Francisco

On a pris ensuite la ligne de tram F qui est une ligne dont tous les trams sont anciens et viennent de tous les USA et d’autres pays du monde. Des deux que l’on a pris, l’un était vraiment ancien, tout en bois, et l’autre venait d’Australie. On a pressé le pas pour aller visiter le musée de la Wells Fargo bank, qui ferme à 17h comme les banques et qui retrace l’histoire de la compagnie. Les garçons se sont amusés à poinçonner des chèques souvenir, à monter dans la diligence, à faire du cheval mécanique et à essayer d’envoyer un télégramme !

San Francisco, Wells Fargo museum

Après un petit tour au Westfield center, un beau centre commercial, et dans un magasin de jeux vidéo pour les garçons, on a observé le retournement du cable car au terminus de Powell street – le conducteur fait faire demi-tour au véhicule en le poussant à la main sur une plateforme ronde -, puis on a pris la direction du Lori’s diner pour un repas très « ricain » dans une ambiance des années 50 (pas d’inquiétude, Léo a juste pris ma bière pour la photo !).

P1020226 Lori's diner, San Francisco

  • 27 avril : la journée est consacrée à Chinatown et le marché sur Stockton street, North Beach, Telegraph Hill. On rejoint Chinatown à pied et on arpente les rues et ruelles du quartier chinois qui est plus animé le week-end qu’en semaine. Dans les squares, les anciens jouent au Mah-jong, on traverse une fête, on fait un tour au marché où on ne connait pas la moitié des denrées vendues sur les étals ! Il vendent des trucs bizarres : étoiles de mer et poissons séchés, légumes jamais vus…

P1020281 P1020278P1020280 P1020275 P1020267 P1020266 P1020264 P1020254 P1020245 P1020236

On part ensuite vers North Beach en passant par l’allée Jack Kerouac, puis on file vers Telegraph Hill et la Coit tower. Je suis déçue par la montée dans la Coit tower dont la plateforme extérieure est fermée par des vitres sales ! Vu les recettes qu’ils doivent faire (18 $ pour nous 4), ils pourraient au moins faire les vitres tous les jours pour qu’on puisse prendre des photos correctes !!! On a quand même une vue panoramique sur la ville et la baie ; on peut voir le Golden Gate Bridge dans le brouillard (on aperçoit juste le tablier et les piles en-dessous mais le haut est totalement enveloppé dans le brouillard).

P1020292

P1020303

On va ensuite déjeuner dans un resto que j’avais repéré avant de partir en voyage pour faire une surprise aux enfants, le Rainforest café. On mange dans la jungle avec des plantes partout, des aquariums, une cascade, des animaux automates qui s’animent de temps en temps, et toutes les demie-heures il y a un orage qui éclate (on a juste les bruits de tonnerre, pas la pluie !!!). Ça fait un peu Disneyland mais on y mange plutôt bien et les enfants sont ravis.

P1020318 P1020319

Comme j’avais prévu de faire la Coit tower en début d’après-midi, on a 2h30 à occuper en attendant de prendre le bateau pour Alcatraz. Puisqu’on est dans le coin, on retourne faire un tour vers Fisherman’s wharf pour acheter nos billets de bus pour demain (les promènes touristes à étage dont je ne suis pas fan mais qui feront du bien à nos pieds et nos jambes !) et traîner dans les boutiques de souvenirs !

On a opté pour la visite semi-nocturne, donc à 18h, c’est le départ pour « The Rock » : Alcatraz. Ça se passe de commentaires, les photos montrent bien l’aspect glauque et angoissant de la prison. La première photo, c’est San Francisco vue depuis le bateau avec le brouillard qui commence à gagner du terrain sur la ville. La septième photo, c’est la cellule de l’un des quatre évadés (on voit le trou d’aération qui a été agrandi à la cuiller sur le mur du fond)… et dire que nous on a payé pour y aller !

P1020326

P1020330 P1020334 P1020338 P1020339 P1020341 P1020346 P1020387 P1020410 P1020412

Alcatraz, San Francisco, USA Alcatraz, San Francisco, USAEt sur le chemin du retour, on a droit à une belle vue sur le Bay bridge et la ville (le Golden Gate bridge est toujours dans le brouillard).

P1020423 P1020425

Les bus ne sont pas nombreux le soir et on attend 10 bonnes minutes avant qu’un bus plein à craquer nous passe sous le nez sans s’arrêter… encore 20 minutes à attendre pour le prochain qui sera peut-être plein lui aussi… on décide de rentrer à pied, pensant en avoir pour 20 à 25 minutes maxi : 40 minutes de marche plus tard, on échoue crevés au Lori’s diner d’hier soir qui nous sauve la vie !! Les garçons ont été héroïques, ils ont marché dans les rues toutes en montée ou en descente, toute la journée, sans relâche et sans râler !

  • 28 avril : c’est le dernier jour 🙁

Aujourd’hui, on fait les feignants en prenant un bus à impériale qui nous permet de nous rendre dans les quartiers plus excentrés et de retourner voir le Golden Gate Bridge de près une dernière fois. On passe par le Tenderloin, quartier peu recommandable la nuit tombée, puis par le Civic center où se trouve l’hôtel de ville à la coupole reconnaissable, enfin on arrive à Haight & Ashburry, le quartier hippie de San Francisco. C’est  notre destination pour la fin de la matinée. C’est un quartier assez sympa où il y a de jolies maisons victoriennes et des boutiques pas comme les autres ! C’est original, décontracté et un peu déjanté aussi !

Haight-Ashburry Haight-Ashburry Haight-Ashburry Haight-Ashburry Haight-Ashburry Haight-Ashburry Haight-Ashburry

San Francisco - Haight-Ashburry San Francisco - Haight-Ashburry

On reprend notre bus « hop on hop off » pour aller vers le Golden Gate Bridge qu’on traverse à pied en direction de Sausalito. On voit plein de dauphins qui batifolent dans les vagues sous le pont. C’est fou les remous et les tourbillons qu’il peut y avoir à cet endroit !! Cette fois, le pont est dégagé mais les nuages n’étant pas loin le long de la côte, il y a parfois des bancs de brouillard qui passent sur le haut du pont.

San Francisco - Golden Gate bridge

San Francisco - Golden Gate bridge

Golden gate bridge

On continue vers Pacific Heights pour déjeuner chez Mel’s drive-in – les garçons veulent leur Cadillac burger – puis longer Union street, ses jolies maisons et ses boutiques branchées, et enfin descendre Lombard street à pied après l’avoir fait en voiture le premier jour. Finalement, même si le bus facilite nos déplacements, on marche quand même pas mal et on grimpe encore des côtes improbables sur Russian Hill !

Mel's diner, san francisco Mel's diner, san francisco

Union street, san francisco

San Francisco - Lombard street

San Francisco, we love you…

Union square, San francisco

San Francisco - Union Square

Demain matin, on fait encore un peu de shopping puis on boucle les valises et on prend un taxi vers midi pour se rendre à l’aéroport… les yeux pleins d’étoiles et la tête pleine de beaux moments passés en famille.

9 réflexions au sujet de « 25-29 avril – San Francisco »

  1. Bonjour,

    J’ai découvert votre blog via voyage forum.

    Nous partons 15 jours dans l’ouest américain, fin août. De San Francisco à LA en passant par LV et tous les parcs alentours.
    Nous avons loué la voiture pour tout notre périple.

    Nous restons 3 jours pleins à SF (nous dormirons également au mayflower), est-ce que la voiture est indispensable ? Avez-vous beaucoup marché à SF ? Les transports en commun sont bien desservis ?
    Nous aurons un bébé de 9 mois avec nous….

    Merci pour ce blog !

    • Bonjour,

      Désolée pour ma réponse tardive… mais tout va bien, vous n’êtes pas encore partis !

      SF est très bien desservie par les bus, pas besoin de voiture. Vous pouvez, par exemple, louer votre véhicule le dernier jour de votre présence à SF (plusieurs loueurs à 2 blocs du Mayflower) pour profiter des quartiers les plus éloignés et passer le Golden Gate bridge.
      Avec un bébé, ça peut être pas mal de prendre les bus « hop on – hop off » qui desservent les coins les plus touristiques de SF. Un peu cher mais très pratique et commentaires en français. Il y a notamment une compagnie qui propose le ticket valable 48h au même prix que le ticket 24h.

      Malgré tout on marche beaucoup à SF, c’est le meilleur moyen de découvrir la ville, et les côtes sont raides !! Bon courage avec le porte-bébé ou la poussette 😉

  2. salut les américains ! je pense que vous n’allez pas tarder à monter dans l’avion, désolé de ne pas vous avoir écrit plus tôt, mais les quelques photos qu’on a vu sont superbes et on va regarder le reste de plus prés ! bon voyage à vous et à bientôt dans le marais ! biz

  3. le séjour touche à sa fin, profitez-en bien . Les photos de San Francisco sont très jolies.Vous prenez l’avion à quelle heure demain lundi , et vous arrivez à Mauzé mardi en fin de journée ? vous n’aurez pas chaud en rentrant dans votre maison et de la pluie est annoncée pour mardi et mercredi. Nous en avons vraiment assez de ce temps pourri.
    gros bisous et à bientôt

    • On prend l’avion à 15h45 demain. On arrive à Roissy mardi à 11h40 et à la maison à 19h.
      A SF il fait beau ! Hier c’est resté couvert su la côte et le Golden Gate Bridge mais en ville il faisait grand soleil et aujourd’hui le soleil brille.
      Bisou

  4. Alors c’est comment San Francisco ? vous avez laissé la voiture pour prendre les transports en commun ou vos petits pieds. La température est en baisse par rapport à hier (24-15) et demain encore moins, le soleil commence tout juste à montrer le bout de son nez (19 H), l’heure de l’apéro. Baghera va bien .
    Bisous à bientôt de vos nouvelles

    • Notre hôtel est pas mal mais le wifi est limité donc je ne peux pas transférer les photos sur le blog. Frisco, ça nous change du désert et des montagnes !!! On alterne le cable car, le tram et nos pieds qui souffrent encore plus qu’en rando ! Les enfants adorent cette ville, ils ne veulent pas rentrer en France 😉
      Gros bisous.

Laisser un commentaire