12 avril – Grand Canyon

Vite, vite, direction Grand Canyon !

On quitte Sedona vers 8h, on a 2h30 de route pour arriver au Grand Canyon. Sur la route, qui est magnifique au départ, on dépasse un train d’une longueur incroyable, tellement long qu’il doit être tiré par plusieurs locomotives (j’en ai compté 7 !). On fait notre premier plein d’essence à Flagstaff… un grand moment de solitude !!! Qu’est-ce qu’on met comme essence ? Il faut payer d’avance ? ah ok mais combien de litres on met ? On vous rembourse après si vous avez payé trop ! En tous cas, l’essence n’est pas chère : 38 $ le plein du Ford Escape.

En fin de matinée, on arrive au Grand Canyon et là : wahou !!!!!! Que c’est immense et impressionnant ! Malgré toutes les images déjà vues, on en prend plein les yeux. Et pour ne rien gâcher, il fait super beau et même pas froid (18°) alors que nous sommes à plus de 2000 mètres d’altitude. D’ailleurs, on se laisse surprendre par le soleil qui va nous donner des couleurs !

Tout est super bien organisé pour visiter dans les meilleures conditions : on prend une navette qui nous conduit de point de vue en point de vue et qui passe toutes les 10 / 15 minutes. Il faut juste savoir que la navette s’arrête à tous les arrêts de Hermit Road à l’aller mais à seulement 4 arrêts au retour vers Grand Canyon Village. Tout cela est parfaitement expliqué sur le site officiel des parcs nationaux.

P1000791P1000806P1000836P1000785 P1000798 P1000810 P1000813Vers 17h, on prend possession de notre chambre située dans un petit chalet au milieu de la forêt, au Maswik lodge. La chambre n’est pas top mais l’environnement est tellement beau… On se repose un peu, surtout Axel qui nous fait une poussée de fièvre et se plaint d’un mal de tête de puis le début de l’après-midi 🙁 On voulait reprendre la navette en fin de journée pour voir le coucher de soleil sur le canyon mais Axel s’est endormi et il est bouillant. On soupçonne une insolation car il n’avait pas sa casquette ce matin et, l’air de rien, le soleil tapait. Laurent reste avec lui dans la chambre pendant que Léo et moi allons dîner rapidement (on a quand même rapporté à manger à Laurent !).

Dodo à 20h30… on n’arrive pas à se coucher plus tard !

Laisser un commentaire