Le GIGANTISME de Dubaï

Quand on évoque Dubaï, les mots qui viennent à l’esprit sont : gigantesque, démesuré, soleil, fête, désert, mais aussi surconsommation, pollution… Le plus grand et le plus connu des sept Emirats arabes unis fait penser à Las Vegas mais avec la plage et sans les casinos. Symbole de cette démesure, la Burj Khalifa, monument emblématique de Dubaï, est à ce jour la tour la plus haute du monde (828 mètres). Une autre tour, plus haute encore, est en construction pour que Dubaï batte son propre record. Pour attirer l’attention du monde entier et devenir la première destination touristique au monde, les émiratis ne lésinent pas sur les projets plus fous les uns que les autres : hôtels ultra luxueux, îles artificielles, centres commerciaux à faire rêver Pretty woman, attractions innovantes, etc. Si on s’arrête à ça, Dubaï est un paradis.

Voici donc le Dubaï qui en jette, le Dubaï bling bling et tape à l’œil qu’on a envie de voir, même si on sait quelles peuvent être les conséquences de cette urbanisation à outrance dans ce qui n’était qu’un désert avec quelques tentes de bédouins il y a seulement une quarantaine d’années.

Dubaï Mall, le plus grand centre commercial du monde

Situé au pied de la Burj Khalifa, dans le quartier de Downtown, le Dubaï Mall est un petit Guiness book à lui seul : plus d’1 million de m² (et un agrandissement est en cours), 80 millions de visiteurs par an, 1 300 magasins, 200 restos et cafés, une patinoire Olympique (oui, oui, Olympique !), l’un des plus grands magasins de bonbons au monde (on a succombé !), un squelette de diplodocus (un vrai ! de 7 mètres de haut sur 24 de long), un aquarium avec l’une des plus grandes parois vitrées du monde, un simulateur de vol en A380 sponsorisé par Emirates, une cascade de 24 mètres de haut… Et bien sûr toutes les marques de vêtements et chaussures dont vous rêvez.

En sortant du centre commercial, on tombe nez à nez avec la tour la plus haute du monde, la Burj Khalifa. Tellement haute qu’on a du mal à la photographier de près. On peut monter à 2 niveaux différents de la tour mais nous ne l’avons pas fait. La visibilité était relativement limitée et je crois que c’est souvent le cas ; le sable, la poussière et la pollution créent un nuage omniprésent.

Super la visibilité, non ?

On mange vite fait au food court, puis nous partons pour le quartier de la marina. On se gare dans le parking de Marina Mall et allons réserver un circuit en ferry pour 17h afin de prendre un peu de recul sur la forêt de buildings et avoir une vue sur la skyline. Le bateau fait demi-tour en face de l’hôtel Atlantis après avoir longé The Palm et ses résidences de luxe. La balade dure 1 heure et n’est pas chère par-rapport aux sorties en zodiac (environ 10€ par personne). Les fous qui font une descente en tyrolienne dans la marina et des sauts en jet-ski dans les vagues du ferry créent une attraction supplémentaire à laquelle on ne s’attendait pas !

Dubaï Marina et The Palm

Heureusement que l’essence ne coûte par cher car nous repartons ensuite vers Downtown pour voir le spectacle des fontaines au pied de la Burj Khalifa. Pour éviter la foule, on se gare dans le parking du souk Al Bahar ; en sortant du souk, on a une vue sur tout le bassin et la Burj Khalifa en face. Toutes les demi-heures à partir du coucher du soleil, les jets d’eau entrent en action au rythme d’une musique différente à chaque fois. On assiste à 2 « représentations » qui nous offrent un superbe ballet parfaitement chorégraphié. Magique !

La journée n’est pas terminée !

On mange chez Manue et Stan, puis nous partons tous ensemble au Sho Cho pour une soirée dans un bar-boite de nuit en plein air, toujours avec vue sur la Burj Khalifa. Sympa !

Laisser un commentaire