Le campanile de San Marco et le palais des Doges

Dernier jour !

On commence la journée en prenant de la hauteur. Direction la place Saint-Marc, sa basilique, son campanile. Très peu de monde à cette heure-ci, on entre dans le campanile de San Marco au bout d’une dizaine de minutes. Un ascenseur nous mène à son sommet et là c’est whaou… ! A près de 100 mètres de haut, on a une superbe vue sur les toits de la Sérénissime et de la basilique.

Place saint marc, venise

Venise

Sur la gauche de la photo suivante, on distingue un escalier très particulier qui fait partie du palais Contarini del Bovolo. Un peu plus tard dans la journée, le jeu va consister à essayer de le trouver dans le dédale des ruelles pour le voir de près.

Venise

Venise, Place Saint-Marc Venise, punta della dogana

Avant de partir, j’ai réservé sur internet la visite des itinéraires secrets du palais des Doges qui, comme son nom l’indique, permet de découvrir les coulisses du palais et la cellule où a été emprisonné le célèbre Casanova. La visite en français débute à midi. On arrive vers 11h pour retirer nos billets et commencer la visite des salles ouvertes au public. Dans le hall, mon téléphone sonne. Après la tuile d’hier soir (la clé démagnétisée), voici qu’on m’annonce la nouvelle tuile du jour ! Ma banquière m’informe avoir reçu une alerte à la fraude sur mon compte ! Résultat : des paiements pour plus de 1000 euros et le bloquage immédiat de ma carte bancaire ! C’est dans des cas comme celui-ci que je suis contente d’avoir gardé mon indépendance financière (!) et surtout qu’on ait chacun notre compte. Au moins, on a la carte de Laurent pour payer jusqu’à ce qu’on m’en donne une nouvelle.

Mais revenons au Palais ducal

L’escalier d’or (scala d’oro), la salle du Collège, la salle du Grand Conseil… tout est grandeur et splendeur. Il a été construit par les plus grands architectes et décoré par les plus grands peintres de l’époque (XIVème – XVIème), parmi lesquels Véronèse et le Tintoret. Les stucs, boiseries, dorures et peintures sont de toute beauté et certains tableaux de taille impressionnante.

Venise, Palais des Doges Venise, Palais des Doges Venise, Palais des Doges Venise, Palais des Doges Venise, Palais des Doges

Le palais était à la fois la résidence du doge et le lieu où étaient réunies les principales administrations de la République de Venise. Le doge détenait les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire. Les prévenus passaient devant le conseil des dix, puis éventuellement devant le conseil des trois s’ils avaient commis une très grosse bêtise. Ensuite, ils étaient emprisonnés dans les geôles du palais.

La partie la plus ancienne des prisons se trouve dans le palais même et fait partie de la visite des itinéraires secrets. On ne peut y accéder qu’accompagné d’un guide. Les prisons comportent trois niveaux de « confort » : le puits, les plombs et entre les deux. Les cellules du puits (les pires) étaient dans les soubassements qui étaient régulièrement inondés et habités par les rats. Les plombs étaient sous les toits (en plomb !) où il faisait super froid l’hiver et hyper chaud l’été (jusqu’à 50°). Notre cher Casanova était dans les plombs où il a « habité » deux cellules différentes. Il n’a pas réussi à s’échapper de la première mais, avec l’aide du Père Balbi, a réussi à s’évader de la deuxième.

Pour passer des salles d’interrogatoire aux autres prisons qui se trouvent dans un bâtiment de l’autre côté du canal, on passe par le pont des soupirs. Son nom évoque les soupirs poussés par les prisonniers qui savaient que c’était le passage vers l’enfer des prisons froides du palais. C’est un pont complètement fermé ce qui fait que, de l’intérieur, on a plutôt l’impression de traverser un couloir.

Dans le pont des soupirs

Vue depuis l’une des fenêtres du pont des soupirs :

Dans le pont des soupirsPalais des Doges, prisons

La cour du palais :

Palais des Doges Venise, Palais des Doges Venise, Palais des Doges

On grignote un bon panini sur les coups de 14h30, puis on se met à la recherche de notre escalier repéré depuis le campanile de San Marco. Il s’agit de la Scala del Bovolo (escargot), attenant au palais Contarini del Bovolo. C’est un escalier en colimaçon, construit en briques, avec de jolies arches en pierre blanche d’Istrie. La rue dans laquelle il se situe est si étroite qu’on a peu de recul pour le contempler.

Scala del Bovolo, Venise

Après cela, on déguste un dernier chocolat chaud, on fait les derniers achats, puis il est bientôt l’heure d’aller prendre notre bateau-taxi pour le retour vers l’aéroport d’où on décolle à 20h50.

Ciao Venezia…

Le lion du palais des Doges Basilique Saint-Marc Détail Place Saint-Marc Attaque de pigeons, Place Saint-Marc Les pigeons de la place Saint-Marc

Eglise de la Salute

Notre bateau-taxi est arrivé

Bateau-taxi Alilaguna

Laisser un commentaire