21 juillet – White Sands

La mise en route n’est pas rapide ce matin… ça devient une mauvaise habitude ! Nous profitons une dernière fois du fameux petit-déjeuner dans le patio de l’hôtel et je discute ensuite tout un moment avec une dame et sa fille. Nous regardons toutes les trois les bijoux exposés par une courageuse mamie indienne (89 ans, et son père de 106 ans l’aide à faire les bijoux !). Elles sont très bavardes et Axel est obligé de venir me chercher car le reste de la famille m’attend dans la voiture… et dire que d’habitude c’est moi qui presse tout le monde pour partir le matin !

Nous prenons la route pour aller encore plus vers le sud, direction Alamogordo, à 140 km de la frontière mexicaine. Le trajet présente peu d’intérêt. De grandes étendues désertiques, des routes aux lignes droites infinies, peu de villages… ah si ! Carrizozo.

P1080964_DxOstandard

Vous avez déjà vu un âne avec des poignées ???P1080965_DxOstandard

Après un Subway vite avalé, nous prenons possession de notre chambre au Magnuson hotel…  après le Inn of the Governors de Santa Fe, la différence de niveau est cruelle mais ce n’est pas le même prix non plus !

En fin d’après-midi, malgré les nuages menaçants qui nous entourent, nous reprenons la voiture pour découvrir White Sands. C’est un désert de gypse dû à la présence de la mer il y a des millions d’années. Un endroit unique et fascinant qui invite à la contemplation (et même presque à la méditation tant il « respire » la sérénité), mais qui peut aussi devenir un piège mortel si on ne prend pas quelques précautions.

Armés de nos poches à eau, de casquettes et lunettes de soleil, nous parcourons une partie de l’Alkali Flat Trail. Cette randonnée est la plus longue du parc mais nous n’en faisons que 3 km environ. Encore une fois, la chaleur et la marche dans le sable ont raison de notre volonté. Cela dit, nous sommes allés suffisamment loin pour nous retrouver complètement cernés par les dunes blanches, complètement isolés, dans un silence assourdissant. Sensation étrange. Evidemment, nous avons une pensée pour les deux français décédés ici même, en août dernier, victimes de déshydratation.

Pas facile de prendre correctement les photos avec tout ce blanc et les nuages, mais voilà un aperçu des moins ratées :

IMG_5255 IMG_5261 IMG_5286 IMG_5297

J’ai acheté une luge à l’entrée du parc. Les garçons se sont amusés à descendre les dunes :
P1080974

P1080981

P1080988 P1080978 P1080986 P1090013 P1090018

On trouve quelques rares bêtes :

P1080998 IMG_5278

Le soleil se couche sur les dunes (enfin, on suppose car on ne l’a pas vu !) et nous filons au Walmart acheter des choses à grignoter dans notre chambre. Demain, s’il fait beau, nous retournons faire un tour à White Sands avant de remonter vers Albuquerque.

3 réflexions au sujet de « 21 juillet – White Sands »

    • Oui, c’est clair ! Et même au niveau des sensations : un silence comme si le sable absorbait les bruits, comme la neige.
      Bises

Laisser un commentaire